Ecomnews - Adds
Lozère : L'entreprise Reckall veut supprimer les collisions sur les chantiers
Par Christol Léa publié le 03 SEPT 2019 à 08:00
La start-up lozérienne Reckall basée à Banassac-Canilhac développe une solution dédiée à sécuriser les chantiers extérieurs (travaux publics, mines et carrières,...). Son but ? Supprimer les collisions engin-piéton ou engin-engin. 

D'après l'assurance-maladie, “15 % des accidents de chantier survenus en 2017 étaient dus à des collisions entre engins mobiles et piétons”.

Face à ce constat, la jeune pousse lozérienne Reckall fondée en 2016 par Anthony Drogueux, Ludovic Vasseur et Quentin Chianta développe une solution destinée à sécuriser les chantiers extérieurs.

Son ambition est d’éviter les collisions engin-piétons ou engin-engin. Cette année, l’entreprise entame le lancement commercial de son produit, la Crossbox qui intègre plusieurs fonctions : engin-engin, engin-poids lourd ou voiture, engin-obstacle.

Le système associe un contrôle d'accès sur le chantier ou la carrière, mais également une surveillance, en temps réel, d'opérations dangereuses. Concrètement, les engins sont pourvus d'un écran tactile, les piétons d'un casque intelligent et les engins roulants d'un boîtier.

En interaction, ces équipements repèrent les obstacles et émettent un message vocal ou un « bip » doublé d'un voyant lumineux. Les distances de détection sont programmables d'un à plusieurs centaines de mètres et le délai d'avertissement est proportionnel à la vitesse de la machine. Une mémoire interne permet également de cartographier les déplacements.

Lancement de la Crossbox sur le marché


Après un an demi de R&D, la start-up lance la commercialisation de la Crossbox fabriquée au siège de la société à Banassac-Canilhac (48) mais aussi à Clermont-l'Hérault (34).

Elle a déjà séduit Colas et Lafarge et prévoit d'équiper une dizaine de sites cette année. L'entreprise vient par ailleurs d’obtenir une subvention de 26 000 euros de la Région Occitanie, dans le cadre du “START'OC PROcess”.

Ce dispositif a pour objectif de soutenir les start-up dans leur lancement commercial. Reckall prévoit d’engager une équipe commerciale, avec une personne recrutée en 2019 et trois autres en 2020.

Ecomnews - Adds