Ecomnews - Adds
Lyon : La biotech Enyo Pharma utilise des virus dans la lutte contre des pathologies multiples
Par Christol Léa publié le 06 AOÛT 2019 à 08:00
La start-up lyonnaise Enyo Pharma développe de petites molécules thérapeutiques innovantes imitant les propriétés des virus pour fabriquer de nouveaux médicaments.

La biotech lyonnaise Enyo Pharma développe des molécules ciblant la protéine humaine en lien avec les virus, et non pas le virus lui-même.

Fondée en 2014, par Jacky Vonderscher et Jean-Jacques Garaud, elle possède une base de données de toutes les interactions protéiques Virus/Homme connues à ce jour pouvant être des points de départ pour inventer de nouveaux médicaments.

“Aujourd’hui, il existe encore un besoin médical important pour trouver un remède aux maladies qui affectent des millions de personnes dans le monde entier sans traitements appropriés. Nous sommes convaincus que notre approche aidera à résoudre de nombreux besoins médicaux non satisfaits” a déclaré Jacky Vonderscher.

5 à 10 recrutements d'ici à fin 2019

Enyo Pharma est aujourd'hui une biotech à l'avenir prometteur. L’entreprise développe actuellement des traitements contre les maladies métaboliques, les maladies infectieuses et en oncologie.

Son approche innovante lui a permis d’effectuer d’importantes levées de fonds avec 22 millions d'euros en 2016, puis 40 millions d’euros en juin 2018, un record pour une biotech française non cotée.

Les fonds levés à l’occasion du dernier tour de financement lui ont permis de lancer deux premières études de phase II pour EYP001 à la fois dans l’hépatite B chronique et la stéatose hépatique non-alcoolique (NASH).

Pour assurer ces développements, la biotech lyonnaise, possédant une filiale à Melbourne en Australie, prévoit de renforcer son équipe de 25 personnes avec 5 à 10 recrutements d'ici à fin 2019.

Ecomnews - Adds