Ecomnews - Adds
Lyon : Ekium rachète trois sociétés d’ingénierie industrielle mais pour quels objectifs stratégiques ?
Par Robert Fages publié le 26 FEVR 2019 à 08:00
Le Groupe lyonnais conforte ainsi sa place de leader français de l’ingénierie de proximité des industries de procédés. Le Groupe Ekium compte désormais 1 200 personnes réparties sur 25 sites qui ont généré un chiffre d’affaires de 120 millions d'€ en 2018. 

Acteur majeur de l’ingénierie et de l’automation, Ekium, installée à Bron, près de Lyon, vient de procéder à une importante opération de croissance externe en intégrant 3 sociétés d’ingénierie industrielle : Ateim Ingénierie, DI Ingénierie et Chleq Froté qui emploient 230 collaborateurs et réalisent un chiffre d’affaires de 22,6 millions d'€.

Elles rejoignent le Groupe Ekium qui compte désormais 1 200 personnes réparties sur 25 sites qui ont généré un chiffre d’affaires de 120 millions d'€ en 2018.

Ces acquisitions répondent à plusieurs objectifs stratégiques :

- renforcer la proximité géographique avec les clients ainsi que le rayonnement mondial au travers de nombreux projets ;

- accentuer la présence d’Ekium sur ses marchés historiques et également en développer et pénétrer de nouveaux tel que ceux de la sidérurgie, la métallurgie, l’automobile, l’industrie du papier ;

- étoffer le portefeuille clients grâce des projets réalisés et des contrats cadres récurrents pour le compte d’industriels renommés ;

- intégrer de nouveaux savoir-faire en complétant les expertises dans les bâtiments industriels, la manutention continue, le levage, la mécanique, les procédés industriels de l’énergie et de la sidérurgie, la papeterie.

« Avec l’intégration de Ateim Ingénierie, DI Ingénierie et Chleq Froté nos clients vont bénéficier d’un renforcement de notre présence au plus près de l’ensemble de leurs sites. Notre offre enrichie nous permet de maintenir notre place de leader français de l’ingénierie de proximité des industries de procédés » souligne Philippe Lanoir, président d’Ekium.

« Les 3 sociétés développent avec Ekium une complémentarité géographique et sectorielle. Le rassemblement des compétences permettra de mieux servir nos clients en ingénierie de réalisations industrielles, environnementales et de bâtiments, en France et à l’export » poursuit Marc Durut directeur général des 3 sociétés.

« Ces acquisitions s’inscrivent dans notre plan stratégique KAP2020 qui doit nous permettre d’atteindre 140 millions d'€ de CA et 1 300 collaborateurs fin 2020 » poursuit Philippe Lanoir.

Membre du groupe SNEF depuis 2017 (12 000 salariés ; 1,4 milliard de chiffre d’affaires), Ekium accompagne ses clients en France et à l’international au travers des services d’ingénierie de proximité des installations industrielles, des bâtiments, des utilités et des automatismes pour les industries de procédés

Ecomnews - Adds