Ecomnews - Adds
Lyon inaugurera sa Cité internationale de la gastronomie cet automne
Par Diallo Anna publié le 18 MARS 2019 à 08:00
En 2019 Lyon, nommé capitale mondiale de la gastronomie en 1934 par le critique culinaire Curnonsky, accueillera la Cité internationale de la gastronomie.

Installé dans la partie la plus ancienne du Grand Hôtel-Dieu, La Cité internationale de la gastronomie de Lyon est “espace polyvalent” faisant office à la fois de lieu de dégustation, d’exposition, de rencontres, d'animations, ect.

Animé par MagmaCultura France, groupe interdisciplinaire et international travaillant dans les domaines de la gestion de la culture, du tourisme et de l'éducation, le dessein premier de ce lieu sera de mettre en valeur le repas gastronomique Français.

Second financeur public avec la Ville de Lyon, la Métropole de Lyon souhaiterait que la Cité internationale de la gastronomie de Lyon puisse aussi évoquer les sujets de la nutrition et de la santé tout autant que celui de la gastronomie. Selon son président David Kimelfeld, il faut montrer “comment bien manger pour bien vivre et être en bonne santé”.

C’est dans ce but que la participation de structures comme le Musée des Confluences (conception de l'exposition permanente) et la Société Britannique Casson Mann (scénographie) à été sollicité.

Leur savoir-faire sera mis à profit sur les 4 000 m² qui constituent le lieu, lui permettant ainsi de proposer 4 niveaux un « parcours du goût » pédagogique et interactif.

Avec 1 200 m² qui logeront de grandes figures de la cuisine lyonnaise et régionale (la mère Brazier, Paul Bocuse, les frères Troisgros, ect.) ; ainsi que 1 300 objets, archives, photographies, documents... provenant de divers collections publiques et privées.

Le principe de la « muséographie est de s’adresser à tous les publics », commente Hélène Lafont-Couturier, directrice du Musée des Confluences. En effet ouverts à tous, les visiteurs de ce lieu pourront observer de nombreuses animations telles qu’un atlas interactif présentant les cuisines et traditions du monde entier, ainsi qu’un étage ouvert aux entreprises et start-up avec un “gastrolab” et une “gastroludothèque”.

Ces derniers y trouveront aussi un espace de coworking à l’attention des initiatives professionnelles dans les domaines de l’alimentation 4.0, de la cuisine moléculaire, et des agroécologies.

La création de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon s'inscrit dans la démarche nationale de 4 projets, dont Lyon, bénéficiant du label « Cité internationale de la gastronomie ».

L’objectif étant de promouvoir l'identité et la force de la cuisine française, symbolisée notamment par l'inscription en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO du repas gastronomique français. Mais aussi de développer un projet touristique, économique et commercial autour de la gastronomie.

Pour la Ville de Lyon il sera aussi de devenir numéro 1 face à ses concurrents de Paris-Rungis, Tours et Dijon. Une ambition qui est en passe de s’accomplir, notamment avec la participation de 11 mécènes, des entreprises privées tel que Plastic, SEB, Apicil et Mérieux NutriSciences, à un budget total de 18,6 millions d’euros.

Ecomnews - Adds