Ecomnews - Adds
Lyon-Saint-Etienne : 17 projets pour répondre aux enjeux industriels de ce territoire
Par Denys Bédarride publié le 19 SEPT 2019 à 08:00
Après avoir été sélectionnée début janvier 2018 par l’État comme lauréate de l’Appel à Manifestation d’Intérêts «Territoires d’innovation», la Métropole de Lyon, en partenariat avec Saint-Etienne Métropole vient d’être sélectionnée parmi les lauréats de l’Appel à Projets lancé par le Gouvernement. Aux côtés de 30 partenaires publics et privés, les deux métropoles ont su se démarquer en présentant un projet novateur qui mise sur l’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants.

Plébiscité parmi les lauréats, le projet d’envergure en faveur de l’industrie du futur va permettre la réalisation d’un portefeuille de 17 actions représentant un budget d’un peu plus de 200 millions d’euros.

« Avec le projet TIGA, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent une alliance unique qui illustre notre capacité à fédérer des territoires industriels complémentaires », se félicite David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.

« L’industrie est source de développement économique et d’attractivité pour nos territoires. En tant que 1ère métropole industrielle, je souhaite que notre industrie soit un formidable moteur de création d’emplois, de mixité des métiers, de reconversion et de développement des compétences, pour nos deux territoires.

Remporter cet Appel à projets va nous permettre de lancer plus rapidement des expérimentations inédites, d’accélérer la mutation industrielle, de réussir sa transition numérique et énergétique et de permettre sa réappropriation par le citoyen et les jeunes en particulier ».

« Saint-Etienne Métropole, 3ème métropole de France en matière de dépôt de brevets, est aussi le 2ème bassin de PME-PMI après l’Ile de France. Elle est un territoire de créativité, d’innovation et de design, complémentaire de celui de nos voisins lyonnais, indique Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole.

Cette complémentarité, qui se manifeste aujourd’hui à travers l’appel à manifestation d’intérêts «territoire d’innovation», s’inscrit également dans le cadre de partenariats en direction de l’’enseignement supérieur avec notre soutien à la candidature de l’Université de Lyon à l’initiative d’excellence IDEX, ou encore par notre labellisation commune « French Tech One Lyon-Saint-Étienne ».

L’appel à projets TIGA nous permet de saisir, ensemble, l’opportunité de la 4ème révolution industrielle, vecteur de dynamisme, d’attractivité et de rayonnement pour nos territoires et leurs habitants ».

Un plan d’actions ambitieux de 17 projets pour répondre aux enjeux de l’industrie de demain

Bénéficiant d’une dynamique de reconquête industrielle sans précédent, le territoire attire les grands noms de l’industrie avec l’implantation de centres de R&D mondiaux ou d’usines de production (Solvay, Safran, Renault Trucks, Boehringer Ingelheim, Elkem Silicones....) et connaît une forte croissance en matière de créations d’emplois (+1400 en 2018) avec un rayonnement en faveur du développement économique local et national.

Pour répondre aux enjeux de transformation de l’industrie (plus propre, plus productive, plus sûre, plus inclusive) mais aussi du territoire, le projet présenté par les métropoles de Lyon et de Saint- Etienne et leurs partenaires économiques et académiques a pour objectif d’accélérer les conditions du développement de l’industrie du futur, celle qui concilie haute technologie et réduction de l’empreinte carbone.

Ainsi, 4 grands territoires de projets industriels ont été identifiés pour leur fort potentiel de transformation et la diversité des secteurs industriels qu’ils accueillent : Lyon Parilly Factories (Vénissieux) et Lyon Vallée de la Chimie, Saint-Etienne Vallée du Giers, et Saint-Etienne Manufacture.

Des axes forts ont été privilégiés dans la stratégie Lyon-Saint-Etienne comme la cybersécurité, l’énergie verte, les nouvelles mobilités, l’accompagnement à l’industrialisation ou encore la sensibilisation et la formation des publics, notamment des jeunes aux nouveaux métiers industriels.

À travers la réalisation de ce plan, un nouveau territoire d’industrie va se construire avec une implication citoyenne déjà engagée dans cette transformation : salariés, associations et habitants sont impliqués dans les actions.

De la Vallée du Gier, à l’Ondaine Loire-sud en passant par Roanne-Tarare ou encore Vienne-Condrieu, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent ici une vraie dynamique avec ses territoires en faveur de l’industrie du futur et son développement.

Ecomnews - Adds