Ecomnews - Adds
Lyon et Saint-Etienne unissent leurs forces pour devenir Capitale French Tech !
Par Denys Bédarride publié le 05 AVR 2019 à 09:22
Les métropoles de Lyon et Saint-Etienne ont décidé de présenter une candidature commune au label Capitale French Tech. Cette candidature est le fruit des synergies d’actions créées en matière de Recherche et Développement, d’Enseignement supérieur. Cette dynamique a été déployée en faveur du projet « L’industrie intégrée et reconnectée à son territoire et ses habitants » lancé sur l’aire urbaine Lyon-Saint-Etienne dans le cadre de l’Appel à Projet national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition- TIGA ».

Les métropoles de Lyon et Saint-Etienne ont décidé de présenter une candidature commune au label Capitale French Tech,« chacune conservant son identité et sa spécificité mais en étant unies et complémentaires pour pousser une candidature solide » précisent David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon et Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.

Cette candidature est le fruit des synergies d’actions créées en matière de Recherche et Développement, d’Enseignement supérieur. Cette dynamique a été dernièrement déployée en faveur du projet « L’industrie intégrée et reconnectée à son territoire et ses habitants » lancé sur l’aire urbaine Lyon-Saint-Etienne dans le cadre de l’Appel à Projet national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition- TIGA ».

French Tech One Lyon - Saint-Etienne, une candidature pour faire émerger les champions mondiaux de la Tech

La mission de la future Capitale French Tech sera d’agir dans un même sens afin de faire émerger des champions mondiaux de la Tech. C’est l’ancienne association Lyon French Tech qui opèrera dorénavant sous la marque « French Tech One Lyon -Saint-Etienne».

« Depuis 2014, Lyon French Tech a insufflé une dynamique métropolitaine exemplaire auprès des autres territoires. Elle a su mobiliser un collectif d’entrepreneurs et d’acteurs de l’écosystème riche en compétences, en expertises pour une meilleure performance des entreprises de nos métropoles. À travers French Tech One Lyon - Saint-Etienne, ce collectif continuera de faire émerger et d’accélérer les nombreux projets à fort potentiel au bénéfice de la création d’emplois, du développement économique et du rayonnement de la filière numérique à l’international. En investissant prochainement H7, le lieu totem des acteurs de la filière, il saura renforcer les interactions et les rencontres nécessaires à la croissance des start-ups pour accélérer la dynamique actuelle et faire de Lyon et de Saint-Etienne, la capitale européenne de la tech »explique David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon :

?id=WPgxfQLOpJcu1nA76yNYo53KEJNmtFxY

Gaël Perdriau, Maire de Saint-Etienne et Président de Saint-Etienne Métropole ajoute : «Après la labellisation #design Tech en 2015 puis #IOT #Manufacturing en 2016, Saint-Etienne poursuit son développement au sein de l'écosystème national des startups. Avec quelques 50 millions d'euros levés depuis 2015 et une alliance unique entre industrie, design et numérique, Saint-Etienne a engagé la transformation digitale des entreprises de son territoire. Celle-ci a permis la création d'activités et d'emplois à court, moyen et long terme, comme on peut le constater avec Astrée, Software, Keranova, Meal Canteen, Boa Concept, Lactips, Predisurge, Dessintey ou encore Webqam. La richesse de notre écosystème associé à celui de la métropole lyonnaise est un véritable atout pour devenir Capitale French Tech ».

De son côté, Renaud Sornin, président de l’association Lyon French Tech témoigne : « À l'instar de ce que les entrepreneurs des CCI ont fait, la volonté des entrepreneurs des deux métropoles est réunie pour bâtir les fondations et tisser des liens solides pour faire émerger des champions mondiaux de la Tech. Des valeurs communes fortes nous rassemblent et nous avons une réelle envie de « faire ensemble », chère à nos ADN respectifs, afin de faire briller l’écosystème de notre future Capitale French Tech One. »

Lyon French Tech deviendra French Tech One Lyon - Saint-Etienne

L’association Lyon French Tech opérera dorénavant et exclusivement sous la marque «French Tech One Lyon - Saint-Etienne. Elle réunira ainsi les forces vives des entrepreneurs et des membres de l’écosystème des deux métropoles autour de valeurs communes, d’un mode de gouvernance et d’un mode opératoire partagés afin de ne faire qu’un : « One ».

Avec ses trois piliers « Deep Tech », « Tech for Good » et « hypercroissance », la French Tech vise à accélérer la croissance et l’internationalisation des start-up et des scale-up innovantes qui développent des produits « qui ont du sens ». La communauté French Tech One, en intégrant ainsi pleinement H7, vise à amplifier ses actions, permettant de répondre à des enjeux sociétaux forts tels que l’inclusion numérique, l’accès à l’éducation, la santé, la protection de la planète...

French Tech One à Lyon, c’est :

10 accélérateurs, 16 living labs, fab labs, hackerspaces, plus de 20 incubateurs, 600 événements numériques par an dont le Blend Web Mix, le SIDO ou Mixit, l’accueil de la Web Conférence, 4 clusters à forte composante numérique, 11 espaces de coworking labéllisés “Co Working Grand Lyon’’, 25 entreprises labellisés Pass French Tech depuis 2015, Plus de 900 start-up et une centaine de Scale-up.

C’est aussi un nouveau lieu totem de 5000 m² : H7. Cette ancienne halle industrielle au cœur du quartier de la Confluence est dédiée à l’accélération des entreprises à fort potentiel et à l’organisation d’événements de la communauté tech. Le lieu a pour vocation de connecter la dynamique French Tech locale avec les places fortes de l’innovation en Europe et dans le monde.

La French Tech à Saint-Etienne, c'est :

4 incubateurs/maturateurs (TEAM, USE'IN, MIND et RONALPIA), 2 programmes d'accélération (Village By CA, MIND/CCI), 2 programmes d'accompagnement "technologies numériques" (Easytech Minalogic et Ping Star Digital League), 1 programme d'accompagnement "design" (Résidence innovation Cité du design, Yes We Scan Designers plus de 3 000 visiteurs par an, 50 résidences design, 25 startups à fort potentiel, un fonds de soutien à la preuve de concept (BPI/SEM, D2IN),2 biennales : design et manufacture des surfaces,1 réseau d'investisseurs identifiés et qualifiés.

C'est également un quartier totem: le quartier Manufacture. Avec l'ouverture de la Grande Usine Créative, sont proposés 3 000 m2 d'espace d'accueil événementiel, 6 500 m2 dédiés à la maturation et l'accélération de startups et d'agences de design, auxquels il convient d'ajouter l'ensemble des plates-formes de transfert des laboratoires partenaires de la French Tech et la cité du design.

Ecomnews - Adds