Ecomnews - Adds
Marseille : Le nouveau SAMU entièrement rénové verra le jour en 2024 
Par Denys Bédarride publié le 08 OCT 2019 à 10:27
Ce 7 octobre, à l’Hôtel de Région à Marseille, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a annoncé la reconstruction du SAMU-SMUR régional aux côtés de Philippe DE MESTER, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé, de Jean-Olivier ARNAUD, Directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille et de Dominique ROSSI, Président de la Commission médicale d’établissement de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille.

Chaque année, la région Sud est le théâtre de très grands enjeux structurels de santé, notamment hospitaliers, et c’est le cas partout, dans tous ses départements et dans tous ses territoires.

C’est pourquoi, le Président de Région a annoncé ce projet de grande envergure, pour lequel la Région Sud investira 6 millions d’euros, qui s’inscrit dans le cadre de sa Politique régionale de Santé, qui s’articule autour de 3 grandes priorités : la solidarité territoriale et la lutte contre les déserts médicaux, les besoins de santé de la population avec des priorités sur la jeunesse, les personnes âgées et les personnes atteintes d’un cancer et les innovations techniques et organisationnelles dans la santé. Ces priorités se déclinent en 10 dispositifs.

Renaud Muselier a indiqué : "Avec l’ensemble de ma majorité, nous avons fait le choix de prendre les sujets de santé publique très à cœur. Nous avons donc décidé de devenir le principal financeur du nouveau bâtiment du SAMU-SMUR sur le site de la Timone, à Marseille. Sur 9,5 millions d’euros, nous engagerons ainsi 6 millions d’euros pour ce projet.

?id=b3itpHYXrr1fkCXonKECG9T3MMySNoQA

Ce SAMU neuf verra le jour dès 2024, avec une vision précise : relever les défis du présent et préparer l’avenir !

D’une superficie de 4000 m2, il regroupera le centre de réception et de régulation des appels, la structure d’urgence et de réanimation, l’antenne du centre de simulation et le centre anti-poison. Avec l’Agence Régionale de Santé et l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, nous avons fixé des objectifs très clairs : apporter les conditions de secours et de soins les plus modernes, tout en garantissant la sécurité des personnes et des biens.

Ce nouveau site résistera aux risques majeurs et sera à la pointe des nouvelles technologies, de la réception des appels aux services -essentiels – de géolocalisation. Ce SAMU a un rôle régional pour ce qui concerne les interventions en hélicoptère, et même un rôle de coordination zonal (Occitanie, Corse et Sud) pour ce qui concerne les événements sanitaires exceptionnels ou les catastrophes.

Je veux faire de ce SAMU neuf pour tous les habitants de la Région un emblème de notre politique de santé. Ambitieuse et déterminée, elle fixe trois priorités claires : un Plan Cancer régional doté de 25 millions d’euros, un dispositif global de lutte contre les déserts médicaux avec 62 maisons de santé réparties dans la Région et 10 internes en médecine générale installés en zone rurale chaque année, et enfin un plan salles d’attente pour rénover ces lieux essentiels partout dans la Région.

Améliorer les conditions de vie et de soins des habitants de toute la Région est une priorité pour moi. Ancien médecin au SAMU, puis aux urgences, je veux soutenir sans réserve tous les soignants engagés dans la lutte pour notre vie : en voilà une démonstration concrète !"

Actions de la Région pour la formation des professionnels de la santé :

  • 17 000 étudiants dans les formations paramédicales de la région,

  • 79 sites de formation d’excellence,

  • 22 filières de formation au total

  • budget régional de 101 millions d’euros dont : 79 millions pour la formation, 22 millions pour les aides individuelles aux étudiants, un taux d’insertion exceptionnel, supérieur à 90 % des diplômés.

Le secteur de la santé est le premier employeur de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec 280 000 personnes concernées, soit 15 % de la population active !

Ecomnews - Adds