Ecomnews - Adds
Marseille : La start-up Sportall prépare son lancement
Par Redaction publié le 23 JUIL 2020 à 10:13
Alors qu’elle poursuit actuellement sa première levée de fonds, Sportall, la nouvelle plateforme vidéo pour tous les sports, prépare son lancement avec le soutien des fédérations sportives et de nombreux investisseurs de l’industrie du sport. La start-up incubée à la Belle de mai, à Marseille se positionne comme l’unique solution bout-en-bout pour la production, la promotion et la diffusion d’évènements sportifs pros et amateurs.

La plateforme Sportall donne l’opportunité aux fédérations, clubs, associations, coachs, athlètes de tous les sports, d’augmenter leur visibilité dans un univers médiatique largement dominé par les sports Premium.

La conquête des fans, et en particulier des plus jeunes, est l’enjeu majeur aujourd’hui du sport traditionnel et des sports olympiques en particulier. Sportall comble ce fossé entre sport Business et « tous les autres sports ».

La plateforme vise également les sports émergents, et le E-sport, dont les modèles de monétisation ne sont pas encore figés.

Pour atteindre l’objectif, Sportall a développé une solution bout-en-bout sur internet, pour la captation, la production, l’enrichissement et la diffusion de tout événement sportif et contenu vidéo-sportif, sans aucune distinction d’audience.

La start-up propose également des outils et services de captation digitale légère et des fonctionnalités de promotion et de story telling avancées. La plateforme est gratuite pour tous les ayant-droits. Ils peuvent y produire, stocker, diffuser leurs contenus, les adapter pour une consommation sur les réseaux sociaux, et les mettre en avant dans l’application qui sera disponible à sa sortie commerciale.

En complément de la solution technologique, Sportall annonce le lancement de son réseau national de vidéo-production, le réseau Sportall Procasters, constitué de sociétés de production et de micro-entrepreneurs expérimentés dans la captation sportive, et équipés de la technologie Sportall.

Une importante levée de fonds est en cours. Les premiers investisseurs comme Mark Wyatt, Responsable Corporate Finance et Sports Advisory pour KPMG en France sont au rendez-vous. L’homme d’affaires explique « Je trouve que la société propose une solution qui répond à un vrai besoin ».

Le PDG de Sportall, Thierry Boudard reste ouvert aux investisseurs notamment aux fonds d’investissement. Ce dernier est d’ailleurs soutenu par l’incubateur Belle de Mai auprès de qui la start-up est incubée à Marseille, mais aussi par l’incubateur Le Tremplin à Paris, la BPI France et le Crédit Agricole.

La plateforme a déjà séduit certaines fédérations sportives comme la fédération française de Natation, la fédération française de Lutte, l’AFTEQ, l’association française de Teqball et la fédération française de ski nautique et Wakeboard.

Certains athlètes français ont rejoint la start-up en tant qu’ambassadeurs. Parmi eux on compte Manon Costard, Championne du Monde de ski nautique ; Djihène Abdelilah, championne du monde de grappling NoGi 2015, Morgan Bourc’his, Triple Champion du Monde de plongée en apnée et bien d’autres encore.

Ecomnews - Adds