Ecomnews - Adds
La Métropole de Lyon et la CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne mettent en place une nouvelle subvention à destination des hoteliers indépendants
Par Philippine Gentit publié le 15 OCT 2019 à 09:13
Pour faire face à une concurrence toujours plus accrue à l’échelle locale et internationale, la Métropole de Lyon et la CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne mettent en place une nouvelle subvention à destination des hoteliers indépendants, afin de leur permettre de moderniser leur établissement.

Pour bénéficier de cette aide, correspondant à 20% des travaux programmés, les établissements intéressés doivent répondre à un appel à projet. Les hôteliers auront jusqu’au 29 novembre 2019 pour déposer leur dossier.

Le dossier sera téléchargeable sur une page web dédiée à l’opération. La CCI LYON METROPOLE accompagnera les hôteliers intéressés au montage de leur dossier. La subvention est financée par la Métropole.

La Métropole de Lyon et ses partenaires ont identifié la revalorisation des établissement hôteliers comme un levier de l’attractivité touristique du territoire (Stratégie de Développement de l’Hébergement Touristique 2016-2020 ou SDHT 2016-2020) .

Mis en place par la Métropole et la CCI, cet appel à projet a pour objectif principal d’accompagner les établissements indépendants, pour faire face aux transformations du secteur en renforçant leur compétitivité et en améliorant la qualité de leur offre :

  • pour maintenir un parc d’hébergements hôteliers indépendants variés et différenciés favorisant une attractivité touristique de l’ensemble de l’offre et améliorer l’expérience client sur la destination lyonnaise ;
  • pour soutenir le maintien, voire le développement, des emplois dans les établissements accompagnés.

Pour qui ?

L’appel à projet concerne tout établissement hôtelier indépendant ou un camping sur le territoire de la métropole de Lyon réalisant un chiffre d’affaires de moins de 2 millions d’euros sur les 2 derniers exercices comptables.
Pour être éligible l’établissement doit respecter la règle « des minimis » concernant les aides publiques et viser un classement de minimum 2* à la fin des travaux.

Quel type de dépenses ?

Toutes les dépenses d’investissement permettant une rénovation de l’établissement sont éligibles : sols, murs, sanitaires, ascenseur, électricité, plomberie, chauffage, climatisation, isolation phonique et thermique, fenêtre, toiture, façades, honoraires d’architecte, etc ;

Les travaux d’agrandissement sous réserve qu’ils soient indispensables à la qualité du projet global et ne dépassent pas 5 chambres supplémentaires.

Les travaux de rénovation et d'agrandissement, d'accessibilité, les équipements complémentaires...

Quel montant ?

La dépense subventionnable par projet est plafonnée à 150 000 € HT.
Compte tenu du taux de subvention de 20%, la subvention par projet est plafonnée à 30 000 € HT.

Ecomnews - Adds