Ecomnews - Adds
La Métropole de Lyon lance Lyon Parilly Factories, un projet unique de reconquête industrielle
Par Denys Bédarride publié le 09 MARS 2019 à 08:00
Avec plus de 75 000 emplois industriels répartis sur 2 900 sites implantés sur le territoire et une croissance significative en termes d’emplois soit + 1400 emplois industriels créés en 2018 contre une stagnation à l’échelle nationale, Lyon, 1ère métropole industrielle française hors Ile-de-France ambitionne de devenir une grande métropole européenne de l’industrie du futur.

A l’occasion de Global Industrie, le plus grand salon français de la filière organisé du 5 au 8 mars à Lyon-Eurexpo, la Métropole de Lyon vient de présenter Lyon Parilly Factories, un projet unique de reconquête industrielle qui accueille le nouveau site dédié à l’industrie du futur intitulé USIN.

Avec près de 10 000 emplois industriels au sein de plus de 200 établissements dans l’industrie, l’énergie et l’environnement, le territoire de Lyon Parilly Factories situé au nord de Vénissieux et sur les communes de Saint-Priest et Lyon 8ème est un véritable concentré d’industries.

Directement connecté au centre de l’agglomération par les transports en commun et riche de la présence de grands acteurs industriels tels que le Groupe Bosch, Aldès, le Groupe Volvo (Renault Trucks) ou encore le Technicentre SNCF le site de Lyon Parilly Factories a vocation à attirer des projets industriels novateurs, plus économes en énergie, orientés sur les usages et plus compétitifs.

Avec près de 600 ha dédiés à l’industrie en milieu urbain et 70 hectares de fonciers disponibles pour les activités productives à l’horizon 10 ans, Lyon Parilly Factories inscrit l’industrie au cœur de la Métropole de Lyon.

« Avec le projet Lyon Parilly Factories, la Métropole de Lyon réunit tous les atouts de son territoire pour donner un nouveau souffle à son tissu industriel. Ce site dispose à la fois d’une accessibilité forte avec une desserte complète via les réseaux de transports en commun et sa proximité de l’aéroport Saint-Exupéry, de fonciers disponibles pour attirer les plus grands acteurs industriels mais aussi les startups innovantes, mais aussi d’un cadre de travail qualitatif avec sa proximité au parc de Parilly qui offre plus de 180 hectares de nature en cœur de notre métropole » a expliqué David Kimelfeld, le Président de la Métropole de Lyon.

?id=EpccqEZUlkKMlkutJ7R9Ohwv4OUFFYhW

USIN Lyon Parilly : usines connectées pour industriels inspirés

Depuis avril 2017 et afin d’accompagner le redéploiement de l’industrie de Lyon Parilly Factories, la Métropole de Lyon se mobilise aux côtés du Groupe BOSCH pour la vente d’un tènement de près de 11 hectares, mitoyen de la société Bosch Rexroth.

Dans le cadre d’un appel d’offres, le Groupe Bosch a retenu le groupe SERL et la Banque des Territoires pour acquérir, aménager, construire, louer et gérer ce nouveau site dédié à l’industrie du futur.

À travers ce développement immobilier, la Métropole souhaite contribuer à l’innovation industrielle, consolider le socle productif et favoriser l’industrie au cœur du territoire. Pour marquer la singularité du site mais aussi sa destination productive, l’appellation, « USIN Lyon Parilly : usines connectées pour industriels inspirés », a été choisi.

Le projet se compose de plus 30 000 m2 existants, dont 10 000 sont disponibles immédiatement, 30 000 m2 de bâtiment neuf à venir allant du simple bureau et à de halles industrielles de 1 800 à 4 000 m2 à la location.

Associés à cette offre immobilière locative, le Groupe SERL et la Banque des Territoires développeront des services à destination des utilisateurs : un site fermé et sécurisé, la mutualisation des énergies et autres utilités industrielles (électricité, air comprimé, gaz, eau), une offre de restauration, des partages de bureau et de salles de réunions, ... tout comme un ensemble de disposition favorisant la mutualisation d’équipements et de ressources entre industriels.

Le partenariat engagé entre le groupe SERL et la Banque des Territoires servira de levier pour soutenir un investissement de près de 80 millions d'€ sur les 7à 10 ans à venir.

À terme, ce site, lieu vitrine du savoir-industriel et des nouvelles technologies accueillera une quinzaine d’entreprises industrielles ou en cours d’industrialisation (start-ups industrielles ou PMI innovantes) au côté des entreprises déjà installées comme BoostHeat sur près de 11 hectares et permettra la création d’un millier d’emplois.

Ecomnews - Adds