Ecomnews - Adds
La Métropole de Montpellier, la Ville de Millau et la Communauté de Millau Grands Causses signent une convention d’un nouveau genre
Par Denys Bédarride publié le 04 FEVR 2019 à 11:00
Ce 31 janvier 2019, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Christophe SAINT PIERRE, Maire de la Ville de Millau et Gérard PRETRE, Président de la Communauté de Communes de Millau Grands Causses ont signé un contrat de partenariat afin de mettre en place des coopérations entre territoires voisins, motivée par l’existence de nombreuses synergies à exploiter.

Des projets de partenariats autour de 4 axes majeurs :

  1. Etablir des liens et mettre en place des actions dans le domaine économique, de soutien à l’innovation, d’implantation des entreprises,
  2. Promouvoir de façon réciproque le tourisme, la culture, l’artisanat d’art cumulant de nombreuses caractéristiques communes,
  3. Mettre en synergie ces deux grandes terres de sport,
  4. Favoriser les circuits-courts agricoles et l’innovation en matière de développement durable.

Exemples concrets de collaboration qui seront mises en place :

1/ Créer des passerelles entre les deux pépinières et incubateurs

La Métropole de Montpellier et la Communauté de Communes de Millau Grands Causses s’engagent à permettre à des sociétés, hébergées au sein de la couveuse d’activités de Millau ou de la pépinière, de bénéficier de formations ciblées du parcours d’accompagnement mis en place par les services de la Métropole.

2/ Intégrer des start-ups millavoises dans la « French Tech »

La Métropole développera un travail de concertation et de structuration avec les entreprises pour que le futur label « French Tech Montpellier » soit étendu à ses territoires voisins et partenaires, notamment le territoire de Millau Grands Causses.

3/ Mettre en relation les Fab Lab

Les partenaires s’engagent à encourager le développement des relations entre l’espace de fabrique numérique « FabLAB » au cœur de Millau et l’Hôtel d’entreprise du Millénaire à Montpellier, par un partage de leurs pratiques, le prêt d’outils et la mise en place d’initiatives communes.

4/ Faire du territoire de Millau Grands Causses un territoire d’expérimentation pour l’innovation

Les Grands Causses disposent d’un potentiel important en matière d’énergies renouvelables notamment éolienne, hydraulique (petite hydroélectricité au fil de l’eau), photovoltaïque et de pratiques extrêmes des sports de pleine nature.

Plusieurs sociétés ou laboratoires publics ou privés implantés sur le territoire de la Métropole mettent en oeuvre des projets de recherche et développement innovants dans les domaines de la transition énergétique et des nouvelles pratiques des sports de pleine nature. Elles ont besoin à ce titre de tester leurs prototypes, solutions, modèles dans les conditions réelles d’utilisation.

Les services en charge du développement économique au sein des deux EPCI partenaires mettront en place une démarche croisée : de référencement des lieux et des structures d’accueil sur le territoire de Millau Grands Causses, d’identification des projets de recherche et développement nécessitant une phase de test et d’expérimentation.

La Ville de Millau et Millau Grands Causses au travers de son PLUi souhaitent également favoriser, dans le cadre d’une Zone Agricole Protégée, l’AOC Côtes de Millau et réimplanter des ceps sur des terrains de côteaux. Des projets de recherche appliquée sur la base de placettes témoins in situ pourraient se développer, avec l’INRA ou le CIRAD, basées sur la Métropole.

5/ Promouvoir les offres touristiques des deux territoires

Le partenariat enclenchera une réflexion, puis la mise en œuvre d’offres développées en commun : soit à destination des touristes en séjour sur les deux territoires, soit à l’attention des habitants de la Métropole.

Fort de ses atouts, le territoire de Millau Grands Causses sera pris en compte dans les deux schémas directeurs lancés par la Métropole concernant son territoire et celui des voisins et partenaires :

    1. l’identification, la valorisation et la structuration de l’offre touristique relative au patrimoine archéologique, vernaculaire et sacré,
    2. le développement et l’organisation des activités de pleine nature.

Dans le cadre du second schéma, l’intégration de la voie cyclable Grande Traversée du Massif Central - reliant le Morvan à la cité balnéaire d’Agde - fera l’objet d’une attention particulière, notamment pour valoriser le tronçon entre le Caylar et la Méditerranée.

6/ Mettre les musées en synergies

Le musée de Millau Grands Causses, les sites archéologiques de Lattara et de la Graufesenque, trois lieux majeurs de conservation et de découverte, signeront un partenariat de par leur proximité géographique et spécificités communes : rencontres et partages des bonnes pratiques entre les conservateurs, expositions et manifestations communes…

7/ Valoriser les métiers d’art

Les activités artisanales de haute renommée participent à la vitalité économique, à l’animation et au rayonnement touristique des deux territoires et notamment de leurs centres anciens.

Une connaissance réciproque des acteurs associatifs, institutionnels et des artisans facilitera les partages d’expériences et renforcera l’efficacité des politiques de soutien et de valorisation :

  • organisation de manifestations communes,
  • invitation d’artisans d’art du territoire de Millau Grands Causses à la Nef et d’artisans d’art de la Métropole au sein de la galerie d’exposition de Millau,
  • actions d’information et de mise en contact pour faciliter la présence d’artisans d’arts de Millau au sein du salon Ob’Art.

8/ Faire profiter les consommateurs métropolitains des produits de qualité :

Le contrat de partenariat facilitera notamment la mise en contact des principaux acteurs de la production biologique et maîtrisée des Grands Causses avec le Marché d’Intérêt National de Montpellier Méditerranée Métropole (MIN) afin de multiplier leurs référencements et leurs ventes sur la Métropole.

Voici ce qu’ont déclaré les signataires de ce partenariat d’un nouveau genre :

    • « Le partenariat que nous signons aujourd’hui renforce indéniablement les liens séculaires tissés entre la Métropole de Montpellier et Millau, capitale des grands Causses. Le viaduc de Millau et la poursuite de l’autoroute A75 vers la Méditerranée ont notamment permis de rapprocher nos territoires, nos habitants et renforcer nos échanges. Nous détenons de nombreux atouts et de nombreuses forces communes : économie, attractivité touristique, sports de pleine nature, culture, artisanat, innovation, agro-alimentation, autant de domaines qui, mis en synergies, seront porteurs d’avenir pour nos deux territoires », a indiqué Philippe SAUREL, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

    • « Le rapprochement avec l’aire d’influence montpelliéraine répond pleinement à notre stratégie d’attractivité naturellement tournée vers le Sud et la Méditerranée. La signature de ce contrat de partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole et la Ville de Millau consacre cette volonté de rapprochement de nos écosystèmes. Une convention qui trouvera une traduction concrète dans les échanges qui ont déjà commencé et que nous saurons tisser, en raisonnant par action simple, mais ayant un impact direct pour nos entreprises : comme l’intégration de notre territoire à la labellisation French Tech », a ajouté Gérard PRETRE, Maire de Saint-Georges de Luzençon et Président de la Communauté de communes Millau Grands Causses.

    • « Dans le cadre du programme Millau 2030, la ville se développe afin d’offrir un cadre de vie remarquable ainsi qu’une réelle attractivité. Notre cité dispose d’indéniables atouts dans différents domaines que la Métropole de Montpellier pourra apprécier et faire apprécier comme il se doit dans le cadre de la signature de cette convention », a conclu Christophe SAINT-PIERRE le Maire de Millau et Conseiller régional.
Ecomnews - Adds