Ecomnews - Adds
Montauban veut garder son coeur de ville le plus attractif possible
Par Guillaume Bernard publié le 17 AVR 2019 à 09:00
Le parking de 160 places de la place Franklin Roosevelt est en travaux pour deux ans. Le projet incarne la volonté de la municipalité de poursuivre la dynamisation de son centre ville dans un contexte difficile. Interview de Brigitte Barèges, Maire de la ville et Présidente du Grand Montauban.

La reconstruction du parking a de nombreux impacts. Avant tout celui du déplacement du marché des producteurs.

En effet pour compenser la fermeture du parking Franklin Roosvelt qui a eu lieu le 15 avril au soir ainsi que les travaux des allées Mortarieux, Brigitte Barèges, maire de Montauban et Présidente du Grand Montauban, entend libérer les allées du Consul Dupuy. Il faut pour cela en déplacer le marché des producteurs pendant 8 mois vers un autre espace : les allées de l'empereur. Un projet qui s’est d’abord confronté à la réticence des commerçants avant que ceux-ci ne s’en trouvent finalement contentés.

Le nouveau parking qui devrait compter cinq étages pour un montant total des travaux estimé à 13 millions d’euros permettra à la fois aux résidents et aux touristes de stationner en ville. “Notre but étant de densifier le centre ville, on peut imaginer qu’un ou deux étages de ce parking seront réservés aux Montalbanais”, commente la maire.

Ainsi, pour faciliter les déplacements vers le centre-ville pendant la période des travaux, un réseau collectif de substitution est mis en place depuis les parkings des stades de Bagatelle et du Saulou jusqu'à l'esplanade des Fontaines.

Une navette circulera du lundi au samedi de 7 heures à 19 h 20 avec un départ toutes les 20 minutes. D'autres parkings relais en périphérie sont disponibles et desservis par des lignes de bus : ligne 8 pour le parking du pont de l'Avenir et d'Eurythmie, ligne 2 pour Eurythmie et Aussonne et ligne 6 pour le parking du Pont de Chaume.

?id=h1MX6Z3MWmK1c2gd23xfy5L8pmdvSvGs

Un centre ville toujours plus dynamique

Le projet de reconstruction du parking Franklin Roosvelt incarne une volonté de dynamiser le centre-ville, en accord avec le contrat coeur de ville signé à l’été 2018 (voir notre article). En effet, à l’époque le préfet de région avait accordé à Montauban (ville et agglomération) un financement de près de 1 million d’euros au titre de la Dotation de Soutien à l’Investissement Local dans le cadre du plan “Action coeur de ville.” Montauban étant une des premières villes françaises à en bénéficier.

A l’échelle nationale ce sont 5 milliards d’euros mobilisés sur cinq ans qui ont été versés par l’Etat pour redynamiser 222 centres-villes français.On ne va pas se mentir”, commente Brigitte Barèges, il y a une baisse de chiffre d’affaires partout dans les centres-villes, mais ce n’est pas dû simplement aux travaux.

Pour l’élue Montalbanaise, la “morosité ambiante” contribue à la baisse des achats tout comme la concurrence d’Amazon :

Les gens font attention y compris ceux qui ont les moyens. La périphérie ne concurrence pas le coeur de ville. Ils ont le même problème : Amazon. C’est le premier concurrent, y compris des grandes surfaces.”

Pour contrecarrer le géant du numérique, la mairie a créé un site internet de vente en ligne pour les commerçants Montalbanais. S’il n’était auparavant ouvert qu’aux seuls membres de l'association des commerçants du centre-ville, aujourd’hui dissoute, il va désormais se transformer en un “club des entreprises”, que chacun pourra rejoindre.

?id=0UinhEd0eNwXvejEq5juSYwVbDHjJDsp

Guillaume Bernard direct de Montauban

Ecomnews - Adds