Ecomnews - Adds
Montpellier : Quelles sont les clés du budget 2018 de la Ville et de la Métropole ?
Par Fiona Urbain publié le 12 JUIL 2018 à 09:00
Comment se situe Montpellier en termes de budget, d’investissements, de grands projets et d’endettement ? Ecomnews a interviewé Max Lévita, le 1er adjoint au Maire de Montpellier et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole délégué délégué aux finances.

Le budget primitif consolidé 2018 de la Métropole de Montpellier s’élève à 857 millions d’euros (477 millions d’euros de fonctionnement et 378 millions d’euros d’investissement).

Les dépenses réelles de fonctionnement de la Métropole s’élèveront à 1 027 € par habitant en 2018. A titre de comparaison, c’est plus que Toulouse (764 €), Grenoble (730 €) ou Marseille (908 €), mais moins que Bordeaux (1 199 €), Nice (1 318 €) ou Lyon (1 876 €).

Sur le budget consolidé 2018, les dépenses de personnel représentent 109 millions d’euros.

?id=8AoSvkGftSiNtr9C37GJTzvz0WpZ9DAz

Parmi les autres dépenses de fonctionnement figurent les subventions aux associations : 34,9 millions d’euros en 2018. C’est 6,8 % de plus qu’en 2017, notamment dû à la nouvelle subvention au Festival du Domaine d’O ( 2 millions d’euros), compensée en recette par la dotation du Département.

Les principales subventions versées :

  • 13,3 millions d’euros pour l’Opéra et l’orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon
  • 2,3 millions d’euros pour l’Office du tourisme et des Congrès
  • 1,9 million d’euros au Montpellier Rugby Club
  • 1,7 million d’euros au Montpellier Handball
  • 1,5 million d’euros au MHSC Football
  • 1,5 million d’euros à Montpellier Danse
  • 1,4 million d’euros au Printemps des Comédiens
  • 0,9 million d’euros au Basket Lattes Montpellier Agglomération
  • 0,9 million d’euros au Montpellier Volley Université Club

?id=iJ6fLwdSvJNgwrpgHHuuG3X7oForM6mY

Pour la 5ème année, les taux d’imposition restent inchangés en 2018 avec 0% de hausse. Montpellier se classe à la 6ème position des principales métropoles concernant le taux de taxe d’habitation en 2017, et en 3ème position concernant le taux de taxe sur le foncier bâti.

Les dépenses d’investissements s’inscrivent dans le cadre d’un plan pluriannuel jusqu’en 2022. Cette année, le conseil de Montpellier Métropole sera amené à voter 3 nouvelles autorisations de programmes :

  • La ligne 5 du tramway
  • L’extension de la station Maera
  • Le nouveau cimetière intercommunal

En 2018, la Métropole consacre près de 400 millions d’euros pour la commande publique, qui contribueront à la création de près de 4 000 emplois directs ou indirects.

?id=wKkK9dJaGo2pIcHCOel6TW2r7z91bwo3

Ecomnews - Adds