Ecomnews - Adds
Un nouveau contrat pour le Département de l'Aude proposé par André Viola
Par Robert Fages publié le 16 AVR 2019 à 09:00
André Viola, le patron de l’assemblée départementale maintient le cap tout en préparant l’avenir

Depuis plusieurs années, le Département de l'Aude est engagé dans la mise en oeuvre de politiques publiques innovantes. Il reste deux ans au président André Viola pour mener à bien les projets sur lesquels il s’est engagé.

Cependant, à l’occasion de ce point d’étape, il souhaite prendre en compte les évolutions de la société : entendre les revendications, anticiper l’Aude de demain.

« Nous avons surtout été élus pour anticiper l’Aude de demain, pour préparer l’avenir. Pour avancer, sans renoncer à l’essentiel. Et donc pour agir. Alors que le monde change à la fois continuellement et parfois brusquement, ce qui nous est demandé peut paraître paradoxal : nous devons maintenir un cap, tout en nous adaptant. Pour ce faire, il faut sortir du confort, du connu et du stable, pour aller vers encore plus d’adaptabilité et de flexibilité. Tout en étant fermes dans nos valeurs et dans les principes qui guident notre gestion des affaires publiques et de la vie politique, au sens le plus noble du terme » précise André Viola.

Et le président du Conseil départemental d’ajouter :

« Loin de la caricature que certains cherchent à en faire, il faut regarder avec lucidité la situation économique et sociale de notre département pour orienter nos actions politiques. L’Aude possède un taux de bénéficiaires des minimas sociaux conséquent et les jeunes sont parmi les plus pauvres de France. Cependant, la qualité de la vie, et son coût, sont sans commune mesure avec les départements plus urbanisés, qu’ils soient voisins ou éloignés de nous. Durant les prochaines années, le Département renforcera le partenariat mis en oeuvre avec les différents acteurs des solidarités humaines, en assurant la fonction de chef de file que lui a confié le législateur. Pour enrichir l’offre d’accompagnement des populations les plus fragiles le Département signera des contrats avec les intercommunalités.

Alors que trop souvent, les administrés ressentent une déconnexion grandissante avec l’administration, nationale certes, mais aussi parfois locale, la transition solidaire que le Département entreprendra vise en premier lieu à amplifier cette proximité avec le service public départemental ».

?id=QVpvadZ1yjNFcoPuImw120z6bepByCSq

Construire l’Aude à venir

Le Département souhaite être un moteur des projets locaux structurants à travers une politique active de contractualisation avec une expérimentation d’un contrat d’innovation.

« Les Audois attendent de leurs élus qu’ils rendent possible une autre perspective de la vie en société. Comme ils attendent d’être mieux pris en compte, d’être plus écoutés et plus régulièrement consultés et de participer plus activement à la gestion des affaires publiques. Loin d’être une mode passagère, la participation citoyenne est un impératif démocratique » note André Viola.

Le Département lancera dès le 9 mai, le premier budget participatif des Audois. Une enveloppe financière de 1,5 millions d'€ sera dédiée au financement de projets proposés et choisis par les Audois.

Entre le 3 et 24 juin, dans tous les cantons, des réunions se tiendront pour construire collectivement les règles précises qui seront adoptées en session départementale tout début juillet.

Pour le président du Département : « Le changement de méthode passe aussi par une nouvelle façon d’agir : mettre l’expérimentation au coeur des décisions politiques. C’est-à-dire consentir à entreprendre sans avoir une vision nette et précise du résultat obtenu et se donner la liberté de réorienter l’action, de la généraliser voire de l’abandonner si les objectifs visés ne sont pas atteints. Il s’agit de faire preuve d’une plus grande adaptabilité, d’être plus flexible.

Alors que le monde évolue et que la société est mouvante, le Département souhaite assumer son rôle, celui d’un constructeur des possibles pour notre territoire, pour l’Aude. L’objectif principal que nous nous assignons est d’être le fer de lance des transitions solidaire, territoriale, écologique et démocratique.

Fiers de ce que nous avons faits, conscients de ce qu’il reste à faire, nous proposons un nouveau contrat à tous les Audois et à toutes les Audoises pour avancer ensemble, sans renoncer à l’essentiel, et construire l’Aude à venir ».

Ecomnews - Adds