Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Un fonds de soutien pour les commerçants et artisans
Par Redaction publié le 19 AVR 2019 à 09:06
Suite aux manifestations de gilets jaunes, des dispositifs d'aides ont été instaurés par la Région Nouvelle-Aquitaine et par l'Etat.
La Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux, la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Gironde ont mis en place un Fonds de soutien exceptionnel pour apporter une aide aux entreprises impactées par le mouvement des "Gilets Jaunes".

Les commerçants souhaitant bénéficier de cette nouvelle mesure de soutien ont jusqu'au 30 juin 2019 pour déposer leur candidature.

Il s’agit d’une enveloppe de 2 millions d’euros leur permettant de faire face aux situations financières les plus critiques afin de limiter les pertes importantes de chiffre d’affaires et d’éviter les cessations d’activité et la disparition d’emplois.

Le montant de cette aide varie entre 1 000 et 10 000 euros selon les situations.

Cette aide est réservée aux TPE dont le chiffre d'affaires a chuté d'au moins 30 % depuis le mouvement des gilets jaunes. Les entreprises récentes feront l'objet d'une analyse spécifique.

Les autres entreprises qui ne remplissent pas les critères requis ci-dessus peuvent recourir aux fonds régionaux de garantie, abondés par la Région et déployés par BPI France (Banque publique d’investissement) et la SIAGI (qui facilite l'accès au crédit des petites entreprises), ainsi qu'au prêt "croissance petite entreprise" Nouvelle-Aquitaine.

La CCI de Limoges et de la Haute-Vienne accompagne les bénéficiaires dans les démarches pour monter le dossier de candidature.

Des mesures similaires sur la totalité du territoire français

Le gouvernement a instauré des mesures complémentaires à celles déjà existantes pour venir en aide aux commerçants et artisans impactés.

L’administration fiscale procède à des remises de créances fiscales aux commerçants les plus pénalisés. Un formulaire très simplifié a été mis en ligne sur le site du gouvernement pour permettre à ces professionnels d'effectuer leur demande de remises de créances fiscales.

Les entreprises victimes de blocages et dégradations peuvent également bénéficier des mesures d'accompagnement prolongé, proposées par l’Etat.

Les mesures s’apparentent à un étalement des échéances fiscales et sociales, des mesures de chômage partiel, l’ouverture complémentaire le dimanche, une indemnisation par les assurances, des besoins de financement de court terme, et un octroi ou maintien de crédits bancaires.

Lucille Piccirillo

Ecomnews - Adds