Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Un nouveau contrat de partenariat entre la Région et la DGA pour développer l’industrie et la Recherche
Par Denys Bédarride publié le 08 AVR 2019 à 08:00
Dans le cadre de la 4ème édition du SOFINS, rendez-vous incontournable de l'anticipation militaire au service des forces spéciales organisé sur le camp de Souge à Martignas-sur-Jalles, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, François Pintart, directeur des opérations au sein de la Direction générale de l'armement (DGA), et Emmanuel Chiva, directeur de l'Agence de l'Innovation de Défense (AID), ont signé le nouveau contrat de partenariat entre la Région et la DGA, incluant l'AID.

Forte de son identité de défense, la Région a conclu dès 2010 un partenariat avec la DGA afin de développer l'industrie et les activités de recherches duales (c'est-à-dire les applications qui intéressent à la fois les marchés militaires et civils) sur son territoire.

L'ambition de la Nouvelle-Aquitaine est aujourd'hui de continuer voire d'amplifier ce partenariatavec la DGA, en s'appuyant aussi sur l'AID, rattachée au Délégué général pour l'armement Joël Barre, afin de créer les conditions favorables à la compétitivité et au développement de l'industriel sur les marchés civils et de défense.

Voté en séance plénière au mois de mars, ce nouveau contrat de partenariat propose de s'appuyer sur 3 outils structurants qui seront déclinés sur la durée du contrat selon les besoins et les attentes des acteurs. Ces 3 outils structurants sont :

  1. « Les rencontres Dual Boost » qui sont une formule d'évènements pour favoriser les rencontres entre les acteurs industriels et académiques du territoire et les experts de la défense ;
  2. « Dual Innov » pour stimuler la créativité et valorisation autour d'un processus commun d'innovation ouverte et créative en lien avec l'Innovation Défense Lab' de l'AID ;
  3. « Dual Act » permettant un accompagnement des acteurs autour des axes diversification produits, émergence de projets, renforcement compétences d'excellence, support à la recherche.

La Région s'appuiera sur les structures d'accompagnement de son territoire, notamment ADI-NA ou encore les pôles de compétitivité comme Aerospace Valley et Alpha RLH, le pôle de compétitivité Photonique et Hyperfréquences, pour animer et mettre en œuvre les actions du partenariat.


Quel est le contexte ?

Cette délibération s'inscrit en cohérence avec le SRDEII (Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation) de la Nouvelle-Aquitaine autour de la poursuite et le renforcement de la politique de filière et en lien avec les orientations de la feuille de route Aéronautique, Spatial, Défense aussi votée lors de la Séance plénière de mars.


Ce contrat de partenariat est aussi inscrit dans la continuité de la collaboration entre la Région et la DGA initiée dès 2010. Dans ce cadre, plusieurs actions collectives, portée par ADI-NAQet cofinancées par la Région et la DGA ont été menées : PEPITEA (cartographie des entreprises maîtrisant des technologies duales), DUALCO (développement marché civil de technologies de défense ou actuellement DUALEXPORT (accompagnement à l'international). Sur l'axe recherche, plusieurs thèses ont été soutenues en lien avec les laboratoires du territoire.

Le secteur défense s'appuie aujourd'hui sur la DGA et l'AID pour promouvoir l'innovation et la recherche au sein du ministère des armées.

Avec la conviction que les marchés de défense sont un véritables relais de croissance et d'innovation pour l'activité industrielle régionale, la Nouvelle-Aquitaine souhaite continuer, voir amplifier cette collaboration en incluant les actions avec la DGA et l'AID.


Quel est le public concerné ?

Le contrat de partenariat a pour périmètre l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Aquitaine :

  • Les technologies, les activités de recherche et de développement et les compétences industrielles duales,
  • Les compétences et les filières clés du territoire : Matériaux, Energie et stockage, Photonique / Electronique, Systèmes autonomes et complexes et Interactions Homme/Système, Technologies autour du soldat augmenté et réparé ou encore MCO/MRO aéronautique
  • Les entreprises et les structures de recherche intervenant sur les marchés civil et de défense ou susceptibles de se développer sur ce dernier.


Les avantages de ce nouveau contrat sur 3 ans

Ce contrat de partenariat entre la Région et la DGA s'inscrit dans la continuité d'une collaboration établie depuis plusieurs années tout en tirant profit des nouvelles opportunités offertes par l'AIDnotamment en termes d'innovation ouverte et de créativité. Les enjeux de recherche et d'innovation de la Défense s'inscrivent sur des thématiques sur lesquelles le territoire de la Nouvelle-Aquitaine possède des compétences, technologies et savoir-faire. Pour faire vivre au mieux ce partenariat, la Région va s'appuyer sur le soutien des structures partenaires comme ADI-NA ou encore les pôles de compétitivité comme Aerospace Valley et Alpha RLH, mais aussi au besoin d'autres acteurs comme la CCI, la Chaire Défense de l'Université de Bordeaux, etc.

Une des ambitions pour le secteur de la défense est d'attirer de l'innovation provenant d'acteurs non nativement duaux. Il conviendra donc d'être actif dans l'animation du partenariat et la mise en œuvre des outils proposés pour cibler ce nouveau public.

Ce nouveau contrat de partenariat avec la DGA sera également l'opportunité de développer lacollaboration entre la Région et l'AID.

Ecomnews - Adds