Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Où en est la construction du pont Simone Veil ?
Par Johanne Eva Desvages publié le 18 FEVR 2019 à 08:00
Après de longs mois de négociation, un accord a finalement été trouvé entre la métropole de Bordeaux et le groupe Fayat, qui réclamait une rallonge de 18 millions d’euros pour la construction du pont Simone Veil. Situé sur la Garonne, entre Bordeaux, Bègles et Floirac, il devait être inauguré l’an prochain mais ne devrait finalement pas voir le jour avant 2023. Les détails d’Ecomnews.

En 2020, un sixième pont routier devait enjamber la Garonne à Bordeaux. Il faudra finalement attendre trois ans de plus.

Un nouvel accord prévoit que le groupement d’entreprises Razel-Bec (mandataire), ETPO, Fayat TP, SEFI-Intrafor, Baudin-Châteauneuf et Barbot CM achèvera la réalisation de l’ensemble des ouvrages de génie-civil sur les rives prévus par le marché et non impactés par le différend.

L’entreprise Baudin-Châteauneuf sera en charge de finaliser les travaux de fabrication et de mise en place de la charpente métallique.

L’ensemble de ces prestations sera payé au montant initialement fixé au marché et selon les quantités réalisées, soit 39,40 millions d’euros hors taxes estimés.

Les ouvrages de génie civil nécessaires à l’achèvement du pont feront l’objet d’un marché ultérieur attribué par Bordeaux Métropole après mise en concurrence.

L’appel public à la concurrence sera lancé début 2019 pour une attribution aux alentours de mars 2020. Dans ces conditions, la reprise des travaux aura lieu au printemps 2020 ; la mise en service du pont est prévue au début de l’année 2023.

Les dates clées du pont Simone Veil

  • Octobre 2007 : le Conseil de La Cub (désormais Bordeaux Métropole) autorisait l’ouverture de la concertation du public.

  • De février 2009 à janvier 2011 se déroulait le processus de concertation du public.

  • 11 juillet au 25 novembre 2011 : Après le lancement de l’appel à candidature, quinze candidatures ont été reçues et 5 ont été retenues en avril 2012.

  • Novembre 2013 : Attribution du marché de maîtrise d’oeuvre à OMA/ WSP Finland/ MDP- Michel Desvignes, paysagiste/ Agence LumièresStudio On Switch.

  • 2014-2015 : Des études d’impact environnemental sont réalisées.

  • 2016 : Lancement d’une enquête publique réalisée sur les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac, basée sur le dossier des études d’impact.

  • Juillet 2017 : Bordeaux Métropole attribue le marché pour la construction du pont Simone-Veil, d’un montant de 70 millions d'euros hors taxes, au Groupement d’entreprises Razel-Bec (mandataire), ETPO, Fayat TP, SEFI-Intrafor, Baudin-Châteauneuf et Barbot CM.

  • Lancement des travaux sur la rive droite (déviation de la voirie et des réseaux) puis lancement des travaux de l’ouvrage d’art, de la construction des trémies et déviation de la voirie sur en rive gauche.

  • 2018 : Un désaccord oppose Bordeaux Métropole et le groupe Fayat sur la réalisation des batardeaux dans la Garonne : il s’agit d’enceintes de travail en palplanches permettant de construire les piles du pont. Le groupe Fayat réclame une rallonge de 18 millions d’euros, soit 25% du montant initial.

    Une médiation a été mise en place entre Bordeaux Métropole et le Groupe Fayat.

  • 21 décembre 2018 : Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole et Laurent Fayat, président de Razel-Bec, sont parvenus à un accord amiable et sont convenus de procéder à une résiliation partielle du contrat actuel. Cet accord met fin au différend d’ordre technique et juridique qui les opposait.


©OMA Rem Koolhas /Clément Blanchet

Ecomnews - Adds