Ecomnews - Adds
Nouvelle Aquitaine : La Région s’engage pour la rénovation énergétique de l’habitat
Par Diallo Anna publié le 29 MARS 2019 à 09:40
Les élus régionaux de la Nouvelle Aquitaine ont voté la candidature de la Région au déploiement du programme Facilaréno sur le territoire.

C’est dans le cadre de l’appel à projet lancé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire que, Dorémi, une méthodologie de rénovation des maisons individuelles développée en 2011 par Enertech et l’Institut NégaWatt, a proposé le programme Facilaréno.

18 programmes d’économie d'énergie ont ainsi été sélectionnés par le ministère pour une somme investie de 100 millions d’euros, portant le montant total de l’opération à 200 000 millions d’euros pour la période de 2018 à 2020.

L’ambition de ce programme est d’impulser la constitution de 250 groupements d’entreprises sur 5 régions du territoire national, et ainsi encourager et améliorer la rénovation énergétique globale et performante des logements.

La rénovation énergétique des maisons individuelles est aujourd’hui un enjeu climatique mais aussi sociétal, particulièrement lorsqu’on sait qu’en moyenne 14% des ménages en Nouvelle Aquitaine sont touchés par la précarité énergétique.

L’engagement de la Région à travers Facilaréno est donc de conduire la structuration de groupements d’entreprises qui seront formés à la rénovation globale et performante de l’habitat.

Aujourd’hui ce secteur résidentiel au niveau national c’est :

    • 2,7 millions de résidences principales
    • 72% d’entre elles sont des maisons individuelles
    • 44% de ce parc a été construit en 1970, avant la première réglementation thermique

Au niveau régional les objectifs seront de permettre la rénovation énergétique, par an, de plus de 90 000 logements du parc privé, mais aussi la massification, la rénovation performante et la lutte contre précarité.

La mission du programme Facilaréno sera d’épauler les territoires dans la réorganisation de leur écosystème et d’aider à la mise en oeuvre de la rénovation performante en une ou deux étapes.

Les ambitions quantitatives pour fin 2020 seront :

  • d’avoir au moins 250 groupements d’entreprises formés à la rénovation performante à coûts contrôlés des maisons (1 250 entreprises impliquées), sur 5 régions et 50 territoires « bassins de vie » couvrant au moins 10% de la population française ;
  • de veiller au « suivi qualité » d’au moins 250 rénovations performantes de maisons ;
  • de disposer sur ces 50 territoires d’une capacité d’accompagnement des ménages spécifiques à la rénovation performante (formation de 250 animateurs et relais locaux) , et d’au moins un formateur expert en capacité d’assurer la formation des groupements d’artisans sur chantier.

En ce qui concerne la Région Nouvelle Aquitaine, ce programme s’inscrit dans la politique de rénovation énergétique du logement individuel privé qu’elle mène sur son territoire.

Les étapes de sa mise en place seront les suivantes :

  1. lancement de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour sélectionner les territoires (8 à 15 territoires en 2 ans) ;
  2. formation d’animateurs et de relais locaux à la conduite des actions du programme (mobilisation des partenaires locaux, des professionnels, des ménages…) ;
  3. formation des formateurs experts sur les chantiers ;
  4. mise en œuvre des formations-actions sur des chantiers pour structurer une cinquantaine de groupements (soit plus de 250 artisans) ;
  5. évaluation des groupements et réalisation des suivis qualités sur les maisons rénovées.
Ecomnews - Adds