Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Une reprise mitigée pour la location de bateaux
Par Redaction publié le 02 JUIN 2020 à 09:35
Le contexte du déconfinement et ce climat plus qu’estival ont donné à certains des envies de mettre les voiles. Moteur d’un retour d’activité de location de bateaux, le pont de l’Ascension annoncerait-il un été habituel ?

Certaines entreprises nautiques ont perdu entre 15% et 20% de leur chiffre d’affaires pendant le confinement. Le week-end de l’Ascension est donc apparu comme une bouffée d’air pour ces entrepreneurs.

Néanmoins, les demandes de locations de bateaux ont différé d’un établissement à l’autre et les professionnels se demandent comment l’été va se dérouler.

Les établissements ont enregistré plus d’annulations que de réservations depuis le début du confinement. En temps normal, les réservations s’effectuent pendant la période hivernale mais du fait de la situation elles n’apparaissent que récemment. Les entreprises sont dont enthousiastes et espèrent qu’avec l’obligation de passer les vacances d’été en France leur chiffre d’affaires augmentera de nouveau.

Cependant, cette interdiction de naviguer loin des côtes françaises pénalise certains types de bateaux. Les voiliers par exemple. Fonctionnant au cabotage (le fait de longer les côtes) ils sont principalement loués pour aller découvrir les côtes Espagnoles. Les prévisions semblent donc être meilleures pour certains établissements que pour d’autres.

Le nautisme en Nouvelle-Aquitaine :

  • 2,5 milliards d’€ de CA
  • 720 Km de littoral atlantique,
  • 74 000 Km de cours d’eau
  • 4 ports de commerce : Bayonne, Bordeaux, la Rochelle, Rochefort Tonnay-Charente.
  • Une trentaine de ports de plaisance pour plus de 12 000 anneaux dont La Rochelle, un des plus grands ports au monde avec 4 500 places

Clémentine Obeniche

Ecomnews - Adds