Ecomnews - Adds
L’Occitanie est la 1ère région pour son offre d’hôtellerie de plein air
Par Denys Bédarride publié le 24 MARS 2019 à 08:00
L’attractivité touristique de l’Occitanie ne se dément pas. La diversité des paysages autant que celle des activités sportives ou d’intérêt culturel qu’il est possible de réaliser, mais aussi la diversité et la qualité de l’offre d’hébergement confortent sa position de secteur majeur dans l’économie régionale.

Avec 72 700 km², l’Occitanie est la seconde région métropolitaine par sa superficie. Un front littoral (231 kilomètres de côtes) et deux massifs montagneux (Pyrénées et Massif Central) permettent au tourisme de prospérer autant en été qu’en hiver.

Pour tirer pleinement profit de ces atouts, notre territoire a investi au fil des ans pour développer le nombre et la qualité de ses infrastructures d’accueil.

Les chiffres de l’Observatoire Économique d’Occitanie font un état des lieux au 1er janvier 2019. Comparées aux dernières données disponibles (fin 2017), ces indications permettent de relever que la capacité hôtelière a évolué avec 2 010 hôtels contre 1982 en 2017, ce qui représente 63 303 chambres.

Ce potentiel permet à l’Occitanie de se maintenir au quatrième rang des régions de France métropolitaine en matière de capacité hôtelière.

?id=rxrnZI76JfCHLvAAOlPll88zFmMy6pe2

On relèvera que 55 % de ce parc est concentré sur trois départements avec, les Hautes-Pyrénées en tête (21,5 % de la capacité d’accueil), suivi par l’Hérault (17 % de la capacité d’accueil), et enfin la Haute Garonne (16,3 % de la capacité d’accueil) où Toulouse a un impact majeur.

Par ailleurs, avec 1 428 campings et 162 421 emplacements, l’Occitanie occupe la première place dans le classement des régions de France métropolitaine en matière d’hôtellerie de plein air, si l’on considère le nombre d’établissements (17,2 %) ou le second rang si l’on considère la capacité d’accueil (près de 18 %), et ce en dépit d’un léger recul du nombre d’établissements (- 25 par rapport à 2017) et d’emplacements (- 572).

Là encore, on relève quelques disparités.

La répartition des établissements montre que la bande littorale et les zones de montagne profitent massivement de cet élan. Les seuls départements de l’Hérault et des Pyrénées Orientales concentrent 30 % des campings de la région et 51,3 % de la capacité régionale d’accueil.

Enfin, l’Observatoire Économique d’Occitanie relève que le marché de particulier à particulier (type Airbnb, Le Bon Coin et autres…) est en pleine expansion et ce mode d’hébergement accroît de façon difficilement quantifiable la capacité globale d’accueil.

Source CCI Occitanie

Ecomnews - Adds