Ecomnews - Adds
Occitanie : Avant la crise sanitaire, la situation des personnes handicapées s’était nettement améliorée. Analyse avec l’Agefiph
Par Denys Bédarride publié le 16 JUIN 2020 à 08:44
En 2019, soit avant la crise sanitaire et économique qui frappe actuellement la France, les personnes handicapées ont bénéficié d'une conjoncture plutôt favorable. Explications

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué plus vite que le tout public (- 5% sur un an contre -2%) en Occitanie et s'élève fin 2019 à 54 764 inscrits en catégories A-B-C, soit 9,5% de l'ensemble des demandeurs d'emploi, pourcentage atteignant 14,8% dans le Gers.

50% sont des femmes, 51% ont 50 ans et plus, 40% ont au moins le bac et 35% ont un faible niveau de qualification.

?id=WBwxLE9Wa0xOLgAZU31XpXkypKuIDHXG

Si la situation des personnes handicapées s'est légèrement améliorée sur la période récente, celles-ci restent fragilisées sur le marché du travail du fait notamment d'un âge élevé (les demandeurs d'emploi sont dans plus de 50% des cas âgés de plus de 50 ans) et d'un chômage de longue durée qui continue de progresser avec une ancienneté moyenne d'inscription de 826 jours, variant de 718 jours en Lozère à 982 jours dans les Hautes-Pyrénées.

Les travailleurs handicapés sont les plus représentés dans les Supports à l’entreprise, Installation et maintenance et enfin les Services à la personne ou les arts.

En 2019, les Cap emploi ont contribué à 7 264 recrutements de travailleurs handicapés, tous types de contrats confondus, soit une diminution de 2% en un an.

?id=AcCL5cM84g2Camg1Rh428SI5xETWQpmd

Par ailleurs, après une diminution en 2018, le nombre de maintiens dans l'emploi est reparti à la hausse (+5% en un an), les Cap emploi ayant contribué au maintien dans l'emploi de 1 863 travailleurs handicapés en 2019 dont 90% dans le secteur privé. Le taux de maintien global dans l’emploi est de 80%.

Le nombre de créations d’activité aidées par l’Agefiph en Occitanie reste élevé avec 547 créations aidées. 40% sont des femmes, 34% ont 50 ans et + et 57% ont le Bac et +.

De la même manière, les entrées en contrat d’apprentissage aidées financièrement par l’Agefiph sont de 218 contrats signés. Il faudra évidement voir les conséquences du coronavirus mais en tout cas ces résultats 2019 sont encourageants pour une population touchée toujours plus fortement par le chômage.

?id=mnqPmhxn6q1dBXd4EwLCplioZUErJgTK

Ecomnews - Adds