Ecomnews - Adds
Occitanie : La filière bois soutenue par l'Etat et la Région
Par Philippine Gentit publié le 17 OCT 2019 à 13:00
A l'occasion des Assises régionales de la filière bois d’Occitanie qui se sont tenues le 14 octobre, l’État et la Région ont rappelé les dispositifs mis en place pour soutenir la filière. Explications avec Ecomnews.

La Région Occitanie investit pour aider les professionnels de la filière forêt- bois à innover et développer leur activité

Avec 36% de surfaces boisées (2,67 millions d’Ha), 6 000 entreprises et 21 000 emplois, l’Occitanie est la 2ème région forestière de France.

Forte de potentiels d’exception sur ses territoires (variété des sols et des climats, diversité des essences et des identités paysagères...), la Région Occitanie veut favoriser une gestion durable de la forêt, son renouvellement et sa protection, tout en accompagnant les entreprises de la filière, leur structuration et leur compétitivité.


« La Région Occitanie est aux côtés de l’ensemble des professionnels pour relever ces défis tout en renforçant la compétitivité des entreprises de la filière avec, en ligne de mire, la création d’emplois et de valeur ajoutée sur tous nos territoires. Nous avons revu tous nos dispositifs afin de proposer des aides simplifiées, accessibles plus rapidement.

C’est tout l’objectif de nos Pass et Contrats. Aujourd’hui nous renforçons notre pack d’interventions avec des appels à projets ciblés, notamment pour soutenir la transformation. Ils permettront d’assurer une dynamique d’investissement essentielle à l’essor de la filière, au développement de nouvelles activités et d’innovations, à la conquête de nouveaux marchés, qu’ils soient locaux ou à l’international.

Je souhaite faire de la filière bois-forêt un levier majeur de notre stratégie pour devenir 1ère Région à énergie positive d’Europe. Nous avons en Occitanie des atouts et des savoir-faire d’exception pour répondre aux enjeux de l’urgence climatique : développement des énergies renouvelables, diminution des émissions de gaz à effet de serre, préservation de la biodiversité... », déclare Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Le 1er Plan Bois régional Occitanie en actions

Afin de répondre aux besoins spécifiques des entreprises du secteur, la Région a élaboré le 1er Plan Bois régional qui regroupe l’ensemble des dispositifs de soutien régionaux. Il se traduit notamment avec deux mesures concrètes et opérationnelles depuis juillet dernier : les Pass et Contrat Bois.

  • Le « Pass Bois » permet de soutenir les entreprises dans leurs besoins d’investissement liés par exemple à une opportunité de marché et nécessitant un accompagnement rapide.

  • Dédié aux projets de plus long terme, le « Contrat Bois » accompagne un plan d’action global de l’entreprise dans un projet stratégique à 3/5 ans, démontrant son aptitude à conquérir de nouveaux marchés, développer la performance de son outil de production et créer de la richesse et des emplois locaux.

Aide à la première transformation du bois

Dans le cadre de son Plan Bois adopté début 2019, la Région Occitanie a souhaité lancer un appel à projets, en coordination avec l’État, dédié aux industries de la 1ère transformation du bois d’œuvre, notamment à l’ensemble des scieries qui jouent un rôle central dans le développement de l’ensemble de la filière et la création d’emplois en zones rurales.

8 projets ont été reçus et pourront bénéficier d’aides de la Région et de l’État. Ces aides vont permettre de générer près de 3,5 millions d'€ d’investissements, avec notamment le développement des capacités de transformation (matériels et terrains), l’amélioration des conditions de travail des salariés de ces entreprises ou l’orientation plus marquée vers des produits à forte valeur ajoutée.

La filière bois bénéficie du soutien financier de l’État

Les aides actuellement accordées par les différents services et opérateurs de l’État interviennent à tous les niveaux de la filière pour répondre aux enjeux du Programme Régional de la Forêt et du Bois et du contrat de filière. Ce sont ainsi plus de 10 millions d'€ par an qui sont accordés aux acteurs de la filière par l’intermédiaire de plusieurs dispositifs :

  • Aides aux scieries : 500 à 700 k€ par an

  • Aides à la création de desserte : 600 à 750 k€ par an

  • Prévention des risques naturels (DFCI, RTM) : plus de 3 M€ par an

  • Aides au développement de la filière : 900 k€ par an

  • Aides aux projets de chaufferies biomasse (ADEME) : environ 5 M€ par an

Par ailleurs, les aides à l’investissement forestier du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation contribuent au déploiement du Grand Plan d’Investissement (GPI) 2018-2022, doté de 57 milliards d’euros dont 5 milliards d’euros pour accélérer l’adaptation des outils et le changement des pratiques de l’agriculture, la pêche, l’agroalimentaire et le secteur forêt-bois.

Cela se concrétise notamment dans la création d’outils d’accompagnement spécifiques à la filière bois proposés par la BPI ou le lancement d’appels à projets nationaux notamment en matière d’amélioration des peuplements.

Ecomnews - Adds