Ecomnews - Adds
Nice : La Caisse d’Épargne Côte d'Azur confirme sa dynamique de développement
Par Sanya Maignal publié le 10 AVR 2019 à 08:00
Malgré un contexte difficile, la Caisse d’Épargne Côte d'Azur affiche des résultats stables en 2018 avec une belle performance en rentabilité. Pour quelles actions en 2019 ? Interview

Les chiffres parlent d'eux même : le produit net bancaire de la CECAZ s'élève à 357,7 millions d'€, les capitaux propres poursuivent la progression à 1555 millions d'€ et la solidité financière demeure importante avec un ratio de solvabilité à 20,1%.

Les résultats commerciaux confirment la performance de cette banque bien implanté dans nos territoires. Les clients des 150 agences azuréennes lui ont confié, en 2018, 19,1 milliards d'€ d'épargne. 12,9 milliards d'€ ont été distribués via les crédits pour financer 35000 projets de vie (dont 10000 projets immobiliers).

Les encours de crédits aux acteurs de l'économie ont fortement augmenté : +12% pour les professionnels, +10,3% pour les entreprises et +15% pour les professionnels de l'immobiliser.

Du luxe à la fragilité en passant par le mécénat

Les conseillers se spécialisent de plus en plus et la première banque régionale est en mesure aujourd'hui de gérer un large panel de budgets et de proposer des services et soutiens adaptés à toutes les situations.

Du Luxury Proprieties à la gestion de 12000 clients dit fragiles en passant par l'accompagnement des activités caritatives et solidaires du domaine de la culture et des sports.

740000€ ont été consacrés à la responsabilité sociétale d'entreprise (RSE) et au soutien de 53 projets. Mi-juin la CECAZ lance le premier appel à projets autour des thématiques le sport santé, le handi-sport et l'intégration par la culture. Le meilleur projet sera financé à la hauteur de 50 000€.

?id=C5Gzp6E7PoqnfCFKvJLOslNuqwdWlNhs

Aller encore plus loin avec de nouvelles filières et de nouveaux mécénats

Il y a deux ans, la Caisse d'Épargne a lancé deux nouvelles filières en lien avec la spécificités de l'économie azuréenne : une « petite niche » qui est Vitibanque (plus de 140 clients soit 20% des exploitations du territoire) et une autre « luxueuse » Luxury Proprieties (financement immobilier de luxe avec un CA supérieur à 6 millions d'€).

Sur le même modèle deux autres filières seront lancées cette année, celle de la parfumerie (volume d'affaires de 3,3 milliards d'€ dont 1,7 milliard d'€ à l'export) et un centre d'affaires dédié au nautisme (près de 1,2 milliard d'€ sur la Côte d'Azur pour plus de 1300 ressortissants économiques).

L'année 2019 sera également sous le signe du développement de la filière tourisme et le lancement du partenariat JO Paris 2024.

Ecomnews - Adds