Ecomnews - Adds
Philippe Saurel, maire de Montpellier :  « Il faut une VIe République qui s’adapte aux évolutions »
Par Johanne Eva Desvages publié le 09 JAN 2019 à 13:39
Face à la presse, lors d’une conférence organisée le 8 janvier pour présenter ses voeux, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Mediterranée Métropole a réagi à la crise sociale qui secoue actuellement le pays. L’élu, qui revendique la création d’une « Sixième République », a également dévoilé ses perspectives pour Montpellier en 2019. Reportage.

Après la parution en 2015 d’un livre intitulé « Réparer la république », Philippe Saurel travaille à la rédaction d’un nouvel ouvrage qui prendra le relais de ses précédents écrits.

Ce deuxième tome, qui sera nommé « La République Renouvelée », vise à apporter sa contribution au débat national en restituant « l’expérience d’un élu local qui a pu apprécier, jauger, évaluer un certain nombre de dispositifs et l’ensemble des systèmes qui régissent notre quotidien ».

L’élu assure que la crise des gilets jaunes n’est pas à l’origine de cette nouvelle version, plutôt le fruit d’une réflexion de longue date enclenchée par la révolution industrielle et numérique.

?id=Lv98j8MEV2acGUbyzyOObICP5GTPt91h

« Je crois qu’il est temps de réfléchir avec discernement, en étant inspiré par la pensée des Lumières qui donne accès à la stimulation de l’entreprise pour la création de richesse mais qui assure aussi la répartition et la solidarité pour nos concitoyens qui en ont le plus besoin » nous précise Philippe Saurel.

Plus largement, pour mettre fin aux fractures territoriales, sociales et numériques « il faut une 6e République qui s’adapte aux évolutions ».

Les actions phares de la Métropole pour 2019

Culture/Sport

Montpellier verra cette année de nombreux projets se concrétiser. Avec l’ouverture d’abord du MoCo, un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) unique qui réunira l’Hôtel Montcalm, la Panacée et l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole . Ce centre d'art contemporain, dont le projet avait été annoncé en 2016, sera présidé par Vanessa Bruno.

?id=hArPLeInRdvPiN99qBxVfqWjNmq0PW2p

La première pierre du stade Louis Nicollin, programmé au coeur du quartier Cambacérès et aménagé par la SA3M, sera posée cette année. « Le conservatoire régional va également être inauguré » précise Philippe Saurel.

Ecologie

Montpellier Méditerranée Métropole, Agropolis International, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et Terres en villes accueilleront également les « Assises territoriales de la transition agro-écologique et de l’alimentation durable » les 5 et 6 février 2019. L’événement réunira ainsi à Montpellier les villes ayant signé le pacte de Milan.

Transports et industries

La proximité est un axe fort de la Métropole en 2019. La ligne 5 du tramway et son trajet ont ainsi été modifiés « grâce à la contribution des citoyens » nous précise le maire. « Nous poserons la première pierre de la 5e ligne avant la fin d’année et nous poserons aussi la première pierre de l’extension de la ligne 1 » ajoute l’élu.

A Montpellier, la place de l’économie est fondamentale. « Nous ne pouvons pas créer une métropole aussi attractive sans écouter les chefs d’entreprise » réagit le maire.

?id=66ClMcxWoA0PIQzXTohF2lvYiIYcIyMb

« Nous n’avons pas de grandes industries comme Airbus à Toulouse. Nous avons de la sidérurgie et métallurgie. Nous avons du tertiaire, des industries culturelles et créatives, de la santé, du numérique, de la French tech… Et nous aurons bientôt Google » énumère Philippe Saurel.

Ce sont aujourd’hui les éléments clés d’un écosystème devenu exceptionnel, hissant Montpellier à la tête des métropoles les plus actives en termes de création d’emplois.

Ecomnews - Adds