Ecomnews - Adds
En pleine croissance, la startup rochelaise Citybay prépare une levée de fonds de 400 000 euros
Par Redaction publié le 27 MARS 2019 à 09:40
Après avoir lancé début 2017 son écosystème web pour les citoyens, et à destination des municipalités de moins de 20 000 habitants, la jeune pousse rochelaise Citybay, est en pleine croissance économique et annonce qu’elle travaille sur une levée de fonds de 400 000 euros.

L’ambition de la jeune entreprise Citybay est de favoriser la communication entre les collectivités et leurs citoyens, à travers un écosystème numérique permettant une digitalisation des échanges les plus courants entre les usagers et les services municipaux.

Sa fondatrice et dirigeante Marie Cueff explique que pour chaque “prestation, [ils poursuivent] le double objectif” de fluidifier et simplifier la vie des citoyens dans leurs démarches quotidiennes, pour enfin réduire les tâches prenant beaucoup de temps aux agents de la collectivité.

C’est dans le but d’atteindre ces objectifs que la startup basée à la Rochelle a développé un outil totalement personnalisable, et offrant la possibilité à chacune de créer son propre écosystème en fonction de ses besoins et de ceux de ses administrés.

Ainsi chaque ville peut utiliser soit le site web, soit l'application, ou les deux, avec les services de leur choix intégrer. Il n’y a donc pas d’abonnements, mais plutôt un investissement de départ incluant la maintenance à hauteur de 10% du montant investi et "permettant [ainsi] à la collectivité de récupérer la TVA".

Depuis un seul et même back-office, les collectivités s'administrent, en tout autonomie, le contenu de leur site internet ou de leur application avec le choix parmi des services tels que :

  • l'inscription aux différents services publics (école, crèche, cantine, bibliothèque, etc.),
  • le paiement à travers Tipi (le système de paiement géré par l’État),
  • un espace association,
  • la possibilité pour les citoyens de signaler, en géolocalisation notamment, des dysfonctionnements et dégradations,
  • mais aussi de faire des propositions d'améliorations.

Citybay c’est, en une année, 30 communes en clientèle et près de 200 000 euros de chiffre d’affaires (CA) en 2018.

Avec cette levée de fonds de 400 000 euros, l’enjeu pour l’entreprise est d’atteindre 380 000 euros de CA en 2019, mais surtout d’anticiper les prochaines élections municipales qui suspendront toutes dépenses de communication dès le mois de septembre.

En plus de nourrir son offre commerciale en optimisant son espace de gestion des agents municipaux et l’ajout de l’outil Doctolib dans l'application, cela permettra aussi à la startup de doubler ses effectifs d’ici 2020 et d’intégrer de nouveaux services à son équipe, notamment des profils techniques, commerciaux et des chefs de projets.

"2020 promet d'être une grosse année pour nous car l'aspect participatif et la relation avec les citoyens devraient figurer en bonne place dans les programmes des candidats."

Source : Informations tirées en partie de https://objectifaquitaine.latribune.fr/innovation/2019-03-22/la-startup-rochelaise-citybay-fluidifie-les-liens-entre-les-villes-et-leurs-habitants-811664.html

Ecomnews - Adds