Ecomnews - Adds
Poitiers : SEALAR est le nouveau gestionnaire de l’aéroport
Par Robert Fages publié le 23 OCT 2019 à 09:00
SEALAR succède donc à Vinci Airports présent sur le site depuis 2013. SEALAR va investir dans la réfection de la piste et le réaménagement de l’aérogare. L’objectif prévisionnel de trafic prévoit de passer de 122 500 passagers aujourd’hui à 189 800 passagers à la fin de la nouvelle délégation de service public  en 2031.

Le Comité Syndical du Syndicat Mixte de l’Aéroport Poitiers-Biard (SMAPB), présidé par Bruno Belin, vient d’approuver le choix d’un nouveau délégataire pour la gestion et l’exploitation de l’Aéroport de Poitiers-Biard.

L’entreprise retenue est la société SEALAR constituée du groupement INSFO, CCIMP Infrastructures et TPFi+, gestionnaire actuel des aéroports de Brest, Morlaix et Quimper et actionnaire de l’aéroport de Marseille. SEALAR est désormais aux commandes l’aéroport de la préfecture de la Vienne pour une durée de 12 ans.

« Cette durée permet la mise en place d’une relation commerciale stable et de long terme avec les compagnies aériennes favorisant les objectifs de croissance et la participation au financement des travaux majeurs comme la réfection de la piste et le réaménagement de l’aérogare. Le coût de contribution au passager est maintenu malgré le financement de ces travaux » précise Bruno Belin.

L’objectif prévisionnel de trafic prévoit de passer de 122 500 passagers aujourd’hui à 189 800 passagers à la fin de la nouvelle délégation de service public en 2031.

« Un suivi régulier sera effectué avec la présentation chaque année du rapport d’activité du concessionnaire devant les Assemblées de Grand Poitiers et du Département de la Vienne » ajoute Bruno Belin.

Depuis le 1er janvier 2013, dans le cadre d’une délégation de service public conclue pour une durée de 7 ans, la responsabilité de la gestion et de l’exploitation de l’aéroport avait été confiée à la société Vinci Airports.

Le nouveau gestionnaire de l’Aéroport-Poitiers-Biard propose en plus de la réfection de la piste et du réaménagement de l’aérogare, l’ouverture de quatre novelles lignes directes vers Marseille, Milan, Bruxelles et Madrid qui viendront s’ajouter à Londres, Lyon, Ajaccio, Manchester, Nice…

A l’occasion de l’attribution de la gestion et de l’exploitation de l’aéroport à SEALAR, le Syndicat mixte a modifié ses statuts qui font état d’une contribution annuelle de ses membres à hauteur de 65% pour le Département de la Vienne et 35% pour Grand Poitiers Communauté Urbaine

Ecomnews - Adds