Ecomnews - Adds
Le Pôle formation UIMM Occitanie LR, la MACIF et la DSR s’allient pour la sécurité routière
Par Johanne Eva Desvages publié le 23 JAN 2019 à 09:00
Un accord de partenariat a été signé à la Station M de Baillargues entre le Pole Formation UIMM Occitanie LR, la Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels de France et des cadres et salariés de l’industrie et du commerce et la Délégation à la Sécurité Routière pour la création d’un casque-choc qui sera fabriqué par les apprentis du Pôle Formation. Détails

Le 9 janvier dernier, Etienne Léa, Président du Pole Formation UIMM Occitanie LR, et Eric De Maria, directeur emploi et formation UIMM Occitanie LR ont reçu à la Station M de Baillargues Louiza Abdiche, mandataire région Occitanie MACIF et Michel Lopez, délégué national de la Sécurité Routière et animateur commission régionale spécialisé Prévention, pour la signature d'un accord de partenariat.

Ils ont décidé de s’engager ensemble dans un même combat : la prévention contre l’accidentalité routière. En 2016, les usagers de deux-roues motorisés représentaient 21% des personnes tuées avec 613 motocyclistes (plus de 125 cm3) et 121 cyclomotoristes (inférieur à 50 cm3) décédés, soit respectivement 18% et 3% de la mortalité routière.

L’absence de casque reste un facteur aggravant de la mortalité, y compris à faible vitesse. En 2016, 21 motocyclistes tués, dont 2 passagers, ne portaient pas de casque.

C’est pour sensibiliser le public de jeunes usagers que le Pole formation UIMM Occitanie LR, la MACIF et la DSR ont décidé de porter leur action sur la fabrication d’un casque-choc, qui reproduit l’impact d’une tête casquée contre un corps fixe à 40km/h.

La démonstration du choc permet de constater la déformation de la structure intérieure du casque et l’obligation d'en changer dès qu'il a subi un choc important.

La réalisation de ce Casque-choc par les apprentis du Pôle Formation pour le compte de la MACIF se déroulera tout au long de cette année 2019.

Tous véhicules confondus, la lutte contre l’accidentalité a permis de réduire la mortalité de 18 000 personnes tuées en 1972 à 3 477 en 2016 en France métropolitaine.

Source : UIMM Occitanie LR

Ecomnews - Adds