Ecomnews - Adds
Le professeur Axel Kahn est le nouveau Président de la Ligue contre le cancer
Par Denys Bédarride publié le 03 JUIL 2019 à 08:00
Lors de l'Assemblée générale de la Ligue contre le cancer qui s'est tenue ce 28 juin à Toulouse, le professeur Axel Kahn a été éluPrésident du Conseil d'administration de la Ligue nationale contre le cancer, et succède au professeur Jacqueline Godet, Présidente depuis 2012 et qui ne souhaitait pas poursuivre son mandat.

Le professeur Axel Kahn s'est engagé très tôt dans le combat contre le cancer que ce soit à travers ses travaux de recherche (hémopathies, hépato-carcinomes, cancers coliques, génétique), en tant que Vice-Président du Conseil Scientifique de la Ligue contre le cancer de 1990 à 1997, par la création en 2004 du Groupe de réflexion éthique de la Ligue contre le cancer devenu Comité éthique et cancer qu'il a présidé jusqu'à aujourd'hui.

Aujourd'hui à la présidence d'une institution centenaire disposant d'un maillage territorial unique, le professeur Axel Kahn entend s'appuyer sur les 103 Comités départementaux, leurs 600 000 membres et les 13 500 bénévoles pour mener la luttesur tous les fronts :

- l'information, la lutte contre les fausses informations, la prévention et la promotion des dépistages,

- l'aide et l'accompagnement des personnes malades et de leurs proches,

- la mobilisation de la société, la défense des droits des malades,

- et bien entendu, la recherche dont elle est le 1er financeur privé, indépendant et associatif.

Un enjeu sociétal

Depuis plus de 100 ans, la Ligue se bat, de façon indépendante de tout pouvoir (économique ou politique), aux côtés des personnes malades et de leur famille pour les aider à surmonter cette épreuve et à faire valoir leurs droits, mais aussi pour faire avancer la recherche -

La Ligue contre le cancer est le 1er financeur privé de la recherche.

De nombreux défis restent à relever, notamment pour une prévention plus efficace, contre les inégalités persistantes, mais aussi, en cette période de baisse des dons, pour convaincre les Français que ces avancées ne seraient pas possibles sans leur générosité.

A l'occasion de ses 100 ans en 2018, la Ligue a mis en avant deux priorités :

- La prévention : si de plus en plus de cancers sont guéris, il y a également de plus en plus de malades ! Nous savons désormais que 40% des cancers sont évitables, il est donc urgent de lutter contre les principaux facteurs de risque !

Les 1ers Etats généraux de la prévention des cancers, organisés à l'initiative de la Ligue contre le cancer étaient une première grande étape. Il est important de continuer à informer, sensibiliser, mais aussi faire évoluer la loi pour protéger les générations futures et les publics les plus vulnérables.

- Les inégalités : Que ce soit les inégalités avant (facteurs de risque), pendant (accès aux soins et aux traitements, perte d'emploi, paupérisation), ou après un cancer (droit à l'oubli, retour à l'emploi...), la Ligue souhaite créer un vrai bouclier pour protéger équitablement toute personne contre le cancer, ses causes et ses conséquences.

Le parcours du professeur Axel Kahn

Le professeur Axel Kahn a commencé sa carrière en tant qu'interne (1967) puis assistant (1972) des Hôpitaux de Paris, puis chargé de recherches de 1974 à 1978.

Depuis 1978, le Pr Kahn a été directeur à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais il a également été Directeur de l'unité 129 à l'Inserm (1984-2001), et Directeur de l'Institut Cochin (2002-2007). Ce médecin généticien a exercé de nombreuses autres fonctions prestigieuses telles que :

Président de la Commission du Génie Biomoléculaire de 1987 à 1997, Vice-Président de la Commission du Génie Génétique de 1990 à 1995, rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences (dont il est aussi l'un des membres fondateurs) de 1986 à 1998, et membre du Comité Consultatif National d'Éthique de 1992 à 2004. De 2000 à 2002, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne. De 2009 à 2016, il a été président de l'Association Paris Biotech Santé, et depuis 2008, président de la Fondation Internationale du Handicap. Membre du Comité de déontologie du Comité National Olympique et Sportif Français depuis 2014, le Pr Kahn a succédé en mars 2016 à Louis Schweitzer en tant que président du Comité d'éthique commun à l'INRA, au CIRAD, à l'IFREMER et, depuis mai 2019, à l’IRD.

Ecomnews - Adds