Ecomnews - Adds
Provence Alpes Côte d'Azur : Avant cette crise sanitaire, la situation des personnes handicapées s’est améliorée en région
Par Denys Bédarride publié le 26 MAI 2020 à 09:52
En 2019, soit avant la crise sanitaire et économique qui frappe actuellement notre pays, les personnes handicapées ont bénéficié d'une conjoncture favorable. Ce qui est une bonne nouvelle. Explications

Le nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap a diminué de -1,2% sur un an et s'élève fin 2019 à 43 498 inscrits en catégories A-B-C, soit 8,9% de l'ensemble des demandeurs d'emploi, pourcentage atteignant 10,2% dans les Alpes-de-Haute-Provence.

50% sont des femmes, 53% ont 50 ans et plus, 39% ont le BAC et plus et 20% ont un niveau inférieur au CAP.

Si la situation des personnes handicapées s'est (légèrement) améliorée sur la période récente, celles-ci restent fragilisées sur le marché du travail du fait notamment d'un âge élevé, les demandeurs d'emploi sont dans 53% des cas âgés de plus de 50 ans, et d'un chômage de longue durée qui continue de progresser avec une ancienneté moyenne d'inscription de 799 jours, variant de 748 jours dans le Var à 860 jours dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Les travailleurs handicapés sont les plus représentés dans les Supports à l’entreprise, Installation et maintenance et enfin les Services à la personne.

?id=OOFcA7MGz0bGFGC50J065nYzuqJ3tczM

En 2019, les Cap emploi ont contribué à 6 006 recrutements de travailleurs handicapés, tous types de contrats confondus, soit une diminution de 9% en un an.

Par ailleurs, après une diminution en 2018, le nombre de maintiens dans l'emploi est reparti à la hausse (+3% en un an), les Cap emploi ayant contribué au maintien dans l'emploi de 1 675 travailleurs handicapés en 2019 dont 91% dans le secteur privé. Il est à noter que le taux de maintien global dans l’emploi est de 89%.

?id=PCk3qnMkuqd4N3PqBcRQ2ZP2iakcOkFM

L’évolution importante vient du nombre de créations d’activité aidées par l’Agefiph en Provence Alpes Côte d’Azur avec 495 créations aidées soit une augmentation de 38%. 42% sont des femmes, 31% ont 50 ans et + et 54% ont le Bac et +.

De la même manière, l’évolution des entrées en contrat d’apprentissage aidés financièrement par l’Agefiph a augmenté de 16% avec 124 contrats signés. Il faudra évidement voir les conséquences du coronavirus mais en tout cas ces résultats 2019 sont encourageants pour une population touchée toujours plus fortement par le chômage.

?id=Ub1lou0xeoJBaIr3ACXLh3oy0n7E1Bib

Ecomnews - Adds