Ecomnews - Adds
Provence Promotion vise 75 implantations d’entreprises en 2018
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 23 JUIL 2018 à 09:00
A l’issue de l’assemblée générale, le 26 juin dernier, le président de Provence Promotion, Jean-Luc Chauvin a fixé le cap de l’agence de développement économique. 75 nouvelles entreprises devraient s’installer sur la métropole Aix-Marseille-Provence cette année contre 68 en 2017. Après une première année de représentation à San Francisco, Provence Promotion annonce un prochain déploiement en Asie avec le recrutement d’un représentant commun avec le Port de Marseille-Fos.

Au premier semestre 2018, après la hausse de 13% des résultats en 2017, l’activité est très bien orientée et tous les voyants sont au vert pour atteindre l’objectif annuel de 75 projets aboutis.

« Aix-Marseille a progressé de trois points par rapport à l’année précédente dans l’opinion des investisseurs étrangers avec Lyon, Grenoble et Nantes. Aix-Marseille se classe en 3ème position des métropoles françaises selon les entreprises étrangères, passant devant Toulouse », commentent Jean-Luc Chauvin et Philippe Stéfanini, respectivement président et directeur général de Provence Promotion, s’appuyant sur le dernier baromètre EY de l’attractivité publié en juin dernier.

« Nous ressentons une accélération des besoins, nous avons recruté de nouveaux collaborateurs à Marseille et nous confortons le poste créé l’an dernier à San Francisco avec Business France. Nous regardons en parallèle, aux côtés du port de Marseille, les modalités d’installation d’un représentant à Shanghai afin de prospecter les entreprises industrielles et maritimes », annonce Jean-Luc Chauvin.

Depuis San Francisco où un expert de Provence Promotion a été détaché en 2017, des projets franco-américains ont été initiés. Seize entreprises de la Silicon Valley sont en cours d’accompagnement pour un projet d’implantation en Provence dont six ont déjà visité le territoire au premier semestre et trois le feront d’ici septembre.

Collaboration avec thecamp

Parmi ces sociétés Shone. Cette start-up californienne vient de signer un accord avec CMA CGM pour tester sa technologie de navires autonomes. Euroméditerranée partenaire de cette présence dans la Silicon Valley avec Business France, bénéficie également d’un projet de Fab lab porté par un industriel américain ainsi que d’une mise en relation entre l’écosystème des makers à San Francisco et le projet des Fabriques.

Bovlabs a également été convaincue de se joindre au territoire par le représentant de Provence Promotion. Cette autre startup californienne développe une plateforme de marché énergétique décentralisée, "peer to peer", permettant à des auto-producteurs et consommateurs d'échanger de l'énergie. La plateforme est basée sur des technologies blockchain.

Bovlabs, installée à thecamp, collabore avec la gare d’Aix TGV et vient de se rapprocher de St Mircoelectronics à Rousset. Désormais, Provence Promotion propose à certains de ses prospects de bénéficier d’un accompagnement de thecamp pour étudier la faisabilité de leur innovation.

« Cette nouvelle manière de travailler a déjà donné des résultats probants ; 2 des 12 startups accélérées dans la première promotion de thecamp sont issues de cette collaboration », précise Olivier Mathiot Président de thecamp.

Un autre grand projet est également dans les tuyaux baptisé « Brexit One » du nom du câble transatlantique qui connectera Marseille sans transiter par la Grande-Bretagne, porte d’entrée européenne des câbles sous-marins.

L’assemblée générale de Provence Promotion a approuvé le budget de 3,2 millions d’euros et un résultat comptable à l’équilibre. Concernant les résultats de l’activité, parmi les 67 entreprises étrangères qui ont investi en 2017 dans la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, 47 ont fait le choix des Bouches-du-Rhône dont 31 d’entre elles ont été accompagnées par Provence Promotion.

Ecomnews - Adds