Ecomnews - Adds
Renaud Muselier a inauguré le stand de la Région Sud Provence Alpes côte d’Azur au Salon de l’Agriculture. Quel est le soutien de la Région aux agriculteurs ?
Par Denys Bédarride publié le 27 FEVR 2019 à 09:21
La Région Sud se place au 1er rang mondial pour la production de vin rosé et au 1er rang français pour la production de fruits et de légumes. Seule région agricole de métropole et 1ère en fleurs coupées, elle compte 284 produits labellisés qu’elle représente au niveau national et européen. L’enjeu est donc crucial. Voici ce qu’il faut retenir du discours du Président de la Région :

Quel en est l’enjeu ?

« C’est avec autant de plaisir et de fierté que je viens pour la seconde année inaugurer le stand de la Région Sud.

Vous faites un travail exigeant, difficile, qui demande de la rigueur et du professionnalisme et c’est pourtant avec beaucoup d’enthousiasme que vous nous faites découvrir vos métiers, et que vous transmettez votre passion.

Le thème du salon pour cette 56ème édition est « des femmes, des hommes, des talents » n’est pas choisi au hasard. A travers cette agriculture, vous fabriquez des ressources vitales et indispensables à toute société. Vous êtes de vrais chefs d’entreprises, créant de la richesse et de l’emploi.

L’agriculture en région Sud, c’est :

  • 25 % de la superficie régionale en terre agricole,

  • 38 500 emplois directs,

  • 100 000 emplois indirects,

  • 500 agriculteurs qui s’installent sur notre territoire chaque année,

  • 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires,

  • 284 produits labélisés en France,

  • première région française pour la culture bio,

  • première région mondiale pour la production de vin rosé.

Je tiens à vous confirmer que la Région Sud est aux côtés de ses agriculteurs. Depuis le début de ma mandature, j’ai souhaité que notre politique agricole évolue tous les ans, car vous êtes dans un écosystème instable, et vous devez vous adapter aux nouvelles réglementations, à la concurrence étrangère de plus en plus rude, au changement climatique de plus en plus marqué.

Nos dispositifs régionaux sont construits afin de répondre au mieux à vos attentes.

Herbes de Provence, melon de Cavaillon, citron de Menton, taureau de Camargue, agneau de Sisteron, miel de Provence, autant de produits et d’appellation qui font rêver.

En 2019, nous y consacrerons 3,2 millions d’euros. Et j’ai notamment félicité la toute jeune AOC Brousse du Rove qui a été reconnue en mars 2018.

?id=l7eUHkOogGMhOkLtuNjcP376KH9HOMvx

Quels sont les dispositifs d’aides ?

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le nombre d'exploitations chute quatre fois plus vite qu’au niveau national. Pour y remédier, l’aide à l’installation et à la transmission est une politique phare que nous avons amplifiée en 2019, avec des dispositifs régionaux propres :

  • le Prêt d’honneur doté de 4 millions d’euros permettra au nouvel agriculteur de bénéficier de prêt à taux zéro pour un montant de 30 000 euros,
  • le fonds de garantie doté de 6 millions d’euros permettra d’obtenir des garanties bancaires pour des prêts sur des investissements allant jusqu’à 600 000 euros,

  • la mise en place dans chaque département d’un conseiller transmission et installation permettra d’accompagner les agriculteurs dans leur projet,

  • et enfin, l’accès au foncier ainsi que le financement d’espaces tests agricoles permettra d’ouvrir des nouvelles zones d’exploitations.

Les attentes des consommateurs sont en train de changer. La prise de conscience pour protéger nos terres est croissante.

A travers le Plan Climat une Cop d’avance, j’ai souhaité faire de notre région la région exemplaire en matière d’énergie propre, de préservation de la biodiversité, de croissance verte et de bien-être. Ce sont 25 % du budget, soit 450 millions d’euros qui sont consacrés à l’ensemble de ces actions en 2019.

Dans le domaine des énergies renouvelables par exemple. En région Sud, 20 % des énergies renouvelables viennent de l’agriculture. Une toiture photovoltaïque permet d’apporter jusqu’à 15 000 euros de revenus complémentaires sur une exploitation agricole et la Région aide les agriculteurs à s’équiper de ce type d’installation.

Dans le domaine de la biodiversité, j’aurais le plaisir de lancer e plan régional « BZZZZ Pour sauver nos abeilles ». La région sud est la première région française en nombre d’apiculteurs mais la plus confrontée à la mortalité des abeilles.

A travers une enveloppe de 400 000 euros, ce seront :

  • des aides à l’investissement ou l’extension de nouveaux ruchers,

  • des actions de recherche et développement afin de lutter au mieux contre la mortalité croissante,

  • l’élaboration de formations adaptées pour faire émerger des apiculteurs qualifiés,

L’abeille est un maillon essentiel de notre agriculture et un maillon indispensable pour le maintien de la biodiversité.

Mesdames et messieurs les agriculteurs, je veux vous réitérer ma confiance, et le soutien que j’apporte à votre profession. Vous faites un travail exigeant, rude, sans concessions, qui ne demande qu’à être valorisé à sa juste valeur ! «

Pour information :

La Région Sud se place au 1er rang mondial pour la production de vin rosé et au 1er rang français pour la production de fruits et de légumes. Seule région rizicole de métropole et 1ère en fleurs coupées, elle est riche d’un terroir diversifié et possède autant de produits et de saveurs traditionnelles que les 284 produits labellisés qu’elle représente au niveau national et européen.

Ecomnews - Adds