Ecomnews - Adds
La rénovation des logements touristiques, un enjeu majeur pour les stations de ski
Par Fiona Urbain publié le 24 MAI 2019 à 09:00
A l’occasion du 89ème congrès de l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques (ANETT) qui s’est tenu à la Grande-Motte, Ecomnews a interviewé Émilie Bonnivard, Députée de la Savoie et rapporteure spéciale du budget du tourisme pour la commission des finances à l’Assemblée Nationale.

Le tourisme représente 50% du PIB de la Savoie. « C’est considérable ! Agriculture, BTP… toute notre économie dépend du tourisme » assure Émilie Bonnivard, Députée de la Savoie.

La problématique, c’est la question de la rénovation des logements touristiques. « Je prends l’exemple du Corbier, une station qui a été construite dans les années 60 exactement sur le modèle de la Grande-Motte. Nous avons besoin que ces logements soit rénovés et mis au goût du jour mais surtout loués par leurs propriétaires car ce sont des outils économiques pour tout le territoire ».

Le plan neige décidé en 1964, à l’origine de l’aménagement d’une vingtaine de stations en France avait permis de faire de la France l’un des leaders mondiaux pour la fréquentation de ses stations. Mais les logements ont viellis et en trois ans, la France a rétrogradé à la troisième place, derrière les Etats-Unis et l’Autriche.

?id=M0li6EBaxmc1kyUvxnuI4OpTxGZNwuSk

« Il faut encourager fiscalement les propriétaires à rénover leur logement »

En France les logements touristiques sont en grande partie fondés sur le modèle de résidence de tourisme ou de la résidence secondaire. « Le propriétaire qui a déjà amorti son logement n’a pas forcément envie d’y faire des travaux et de le louer. Donc des lits ne sont pas loués et c’est toute la filière qui perd de la clientèle. Conséquences, les stations de ski n’ont plus les moyens pour faire des investissements ».

Pour remédier à cette problématique, Émilie Bonnivard est à l’origine d’une proposition de loi pour remettre ces appartements sur le marché.

« Vous ne pouvez pas contraindre un propriétaire à louer son appartement, c’est la base du droit à la propriété, mais vous pouvez encourager fiscalement les propriétaires à rénover leur logement, pour répondre aux demandes actuelles de la clientèle et de leur faire bénéficier d’une réduction d’impôt. »

En échange, ces propriétaires devront s’engager à louer au minimum 8 semaines par an, pendant 10 ans.

Ecomnews - Adds