Ecomnews - Adds
Les réunions inefficaces feraient perdre plus de 3 300 euros par an et par employé aux PME
Par Diallo Anna publié le 28 MARS 2019 à 08:00
Dans une étude menée par Sharp 32% des collaborateurs avouent répondre à leurs mails en retard pendant les réunions, et 29 % des membres des générations Y/Z avouent aller sur leurs réseaux sociaux !

Cette étude souligne notamment qu’en France les employés passent en moyenne 25 heures par mois en réunion même si ces dernières, en grande partie, sont infructueuses. Selon Sharp pour les PME cela correspond à plus de 3 000 euros de perte par an et par employé.

Un sentiment qui semble être partagé par le plus grand nombre des collaborateurs interrogé au cours de cette enquête :

  • plus de 80% pense être plus productifs à leur bureau,
  • deux tiers déclarent que ces réunions ne débouchent quasiment jamais sur une action ou un résultat concret
  • et 56% estiment qu’elles sont “ennuyeuses”

Le psychologue du travail, Dr Nigel Oseland explique que “les réunions inefficaces ne sont pas rentables et ont un impact financier pour les entreprises [car les collaborateurs ne peuvent pas] s'appuyer sur des espaces et des technologies différentes en fonction de leurs besoins, [et ne que font qu’utiliser] inlassablement les mêmes salles et les mêmes outils”.

En effet les raisons de ce faible engouement pour les réunions chez les salariés français sont nombreuses, et l’étude en souligne cinq énoncés par les interviewés :

  • le manque de variété et de flexibilité :
    • 83% se plaignent du fait que toutes les réunions utilisent la même organisation, peu importe le thème abordé
    • 66% trouvent dommage que certaines réunions se déroulent dans des salles inadéquates
    • 71% estiment que les réunions sont souvent trop formelles
  • les outils technologiques mis à disposition des employés dans les salles de réunion trop souvent inadaptés ou obsolètes :

En effet 26% des collaborateurs utilisent encore le papier en entreprise, et 35% se servent des paperboards ou des tableaux blancs effaçables pour leurs présentations orales.

  • Le manque de partage d'information au préalable (30%) :
  • Le fait de ne pas inviter seulement les participants nécessaires (31%) :
  • Le nombre de participants trop élevé (26%)

Les réunions organisées ne les intéressent pas spécialement, les salariés consacrent donc ce temps à des usages qu’ils considèrent comme étant plus productives et plus utiles. Parmi ces activités annexes on peut citer :

  • répondre à leurs mails en retard pendant les réunions pour 32%
  • rédiger la liste de toutes les tâches qu'ils ont à réaliser pour 15%
  • surveiller leurs réseaux sociaux pendant les réunions pour 29% des employés qui ont entre 18 et 34 ans (génération Y/Z) et 17% des plus de 55 ans
  • envoyer régulièrement des messages à des amis pour 42% des jeunes employés
  • passer des commandes en ligne pour 8% des jeunes employés
Ecomnews - Adds