Ecomnews - Adds
Chambéry : La société Lacroix à la pointe de la sécurité pour ses salariés
Par Redaction publié le 25 JUIN 2020 à 17:40
La société Lacroix, grossiste de viande avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en Savoie, présente un dispositif de sécurité et d’organisation particulièrement travaillé. Il y a quatorze ans l’embauche du responsable logistique a été une stratégie payante.

La société Lacroix c’est 27 salariés dont 7 chauffeurs. Soit 5 à 6 tournées par semaine et des départs entre 2h et 6h30. Chez le grossiste ce sont les chauffeurs qui chargent leurs camions. L’entreprise dispose de six camions pour assurer les tournées dans un rayon d’environ 150 km. C’est donc un rythme soutenu auquel le risque de sécurité routière doit être particulièrement pris au sérieux.

Entreprise familiale avant tout, cette dernière met au centre de ses préoccupations le bien-être de ses salariés.

Selon l’Observatoire Nationale Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), en 2018 en France métropolitaine, 502 accidents corporels dont le conducteur a été touché voire tué ont été recensés.

Il y a quatorze ans, la société Lacroix a pris la décision d’embaucher un responsable logistique. Une première dans le secteur. L’objectif était d’assurer la sécurité routière des employés et d’organiser l’ensemble des trajets. Un investissement qui s’est avéré payant car le constat après quatorze ans montre un résultat plus que satisfaisant.

Le responsable logistique, Guillaume Badré réalise les plannings toutes les semaines, de sorte à veiller à un roulement dans les types de trajets et par conséquent dans les départs de tourner.

Ce qui évite la fatigue, l’agacement et le stresse des livreurs. Ce dernier pilote la formation des futurs chauffeurs de la compagnie en respectant tout un processus. Lors de ces périodes de formation, “l’étudiant” chauffeur suit un titulaire pendant près d’un mois.

L’occasion pour ce dernier de mémoriser les trajets et de participer à des moments d’échange pour anticiper sur les contraintes de travail tels que : les lieux pour se garer et la méthode à suivre pour les livraisons afin de ne pas gêner la circulation. La société Lacroix profite des formations pour faire de la prévention quant aux postures, aux risques de fatigue et à la pénibilité du travail.

Le facteur météorologique propre au secteur de la Savoie entraîne une difficulté de logistique supplémentaire. Guillaume Badré doit s’assurer du montage dès le mois d’octobre des pneus de neige et la connaissance de chacun des livreurs sur les mesures de sécurité en période d'intempérie.

Néanmoins, cela a été le fruit d’un travail d’échange avec l’ensemble des acteurs de la chaîne (livreurs, clients, commerciales et responsables…) pour coordonner ces mesures de sécurité.

Jade Bouniol

Ecomnews - Adds