Ecomnews - Adds
Quelle est la situation des demandeurs d'emploi handicapés en Provence Alpes Côte d'Azur ?
Par Denys Bédarride publié le 17 AVR 2019 à 09:00
Chaque année, le rapport produit par l'Agefiph est très attendu pour connaitre la situation des travailleurs handicapés sur la région Provence Alpes Côte d'Azur.

Un nombre de demandeurs d'emploi handicapés en légère progression et une ancienneté moyenne d'inscription qui continue de s'allonger

A fin décembre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi handicapés (DEBOE) s'élève à plus de 44 000, en hausse de 2% en un an.
Les DEBOE représentent 8,6% de l'ensemble des demandeurs d'emploi, pourcentage variant de 8,3% dans les Alpes-Maritimes à 9,9% dans les Hautes-Alpes.

Ils présentent toujours des difficultés particulières d’insertion avec un âge élevé (52% ont 50 ans ou plus contre 27% pour le tout public) et un plus bas niveau de formation (38% ont un niveau bac ou plus contre 54% pour le tout public).

Ces difficultés se matérialisent par une forte ancienneté d'inscription au chômage : 764 jours en moyenne (+35 jours en un an).

?id=tvptoNK3OqZ0rT6MxfHUS81Dd4mYadql

Le nombre d'insertions de personnes handicapées accompagnées par les Cap emploi est en augmentation


En 2018, les Cap emploi, qui accompagnent vers l'emploi plus de 16 500 personnes, ont contribué à près de 6 600 recrutements de travailleurs handicapés (dont 54% concernent des femmes), soit une augmentation de 7% en un an.

Les recrutements auprès des employeurs publics, très impactés par la diminution des contrats aidés, représentent 20% du total, % variant de 18% dans le Vaucluse et le Var à 32% dans les Hautes-Alpes.

Le nombre de maintiens dans l'emploi est en diminution (-10% en un an), les Cap emploi ayant réalisé plus de 1 600 maintiens en 2018 (dont 53% concernent des femmes). Dans 60% des cas, les employeurs concernés ont plus de 20 salariés.

Une baisse des créations d'activité et des contrats en alternance

En 2018, l'Agefiph a aidé 358 personnes handicapées à créer leur activité, soit une baisse de 3% en un an. Les créateurs sont majoritairement des hommes (59%) et ont un niveau de formation supérieur à la moyenne, 55% ayant au moins le niveau bac.

Par ailleurs en 2018, 107 personnes handicapées sont entrées en contrat d'apprentissage (-8%) et 186 en contrat de professionnalisation (-17%).

Ecomnews - Adds