Ecomnews - Adds
Quelle est la situation économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes ?
Par Christol Léa publié le 19 JUIN 2019 à 08:00
L'Auvergne-Rhône-Alpes figure parmi les premières régions européennes, tant par sa superficie et sa population que par la richesse qui s’y crée. Analyse de sa situation économique.

Les « Chiffres-clés 2019 » de l'Auvergne Rhône-Alpes viennent d’être publiés par le réseau CCI de la région. Cette édition 2019 souligne notamment les points forts de la région pour contribuer à la promotion de son attractivité économique.

Auvergne-Rhône-Alpes avec ses 8 037 059 d'habitants et son PIB de 250 milliards d’euros est l'une des régions européennes les plus attractives tant au niveau de l'emploi, de la formation ou encore de sa position à l'international...

Une région attractive en termes d'emploi

Auvergne-Rhône-Alpes est la seconde région française au regard de l’emploi dans le secteur marchand avec 2,3 millions de salariés dans les entreprises, soit une hausse de 58 % par rapport à la troisième région.

Elle est également la 1re région industrielle de France, avec 500 000 emplois (salariés et non salariés) sur 50 000 sites. L'industrie génère 18,3 % de la valeur ajoutée dans la région contre 14,3 % en France métropolitaine.

La formation, un des point forts d'Auvergne-Rhône-Alpes

Auvergne-Rhône-Alpes est 2ème en termes de formation avec 338 524 étudiants (+34 % par rapport à la 3e région). Elle forme 23 272 ingénieurs en région, soit 15 % du total national.


La région compte 8 universités et 50 grandes écoles, avec des établissements répartis sur 69 sites. Au total, trois associations ou communautés d’universités et d’établissements (université de Lyon, Grenoble-Alpes et Université Clermont Auvergne) structurent ces institutions académiques.

Une région internationale

Les exportations de biens de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont progressé de 0,5 % en 2018 par rapport à l'année précédente pour atteindre 60,3 milliards d’euros. Les importations, quant à elles ont accéléré plus fortement à +3,6 % pour s’établir à 62,5 milliards d’euros.


En ce qui concerne les catégories de biens exportés, les « produits chimiques, parfums et cosmétiques » arrivent à la première position en totalisant des exportations de 10,1 milliards d’euros.
L’Allemagne est le premier pays client de la région Auvergne-Rhône-Alpes, laquelle y a exporté l’an dernier pour 9,4 milliards d’euros de biens.

Vers l’Italie, deuxième pays client de la région, les exportations de biens ont augmenté à 6,1 milliards d’euros.

Ecomnews - Adds