Ecomnews - Adds
Toulouse : ITRUST, signe une première en Europe avec un centre de recherche en Intelligence Artificielle alliée à la Cybersécurité
Par Simon Corinne publié le 12 NOV 2018 à 12:00
Créée en 2007 par son actuel PDG Jean Nicolas Piotrowski, la société Itrust a conçu et développé les logiciels Ikare (scanner de vulnérabilité) et Reveelimun (outil d’analyse comportementale) dont le principal objectif est de lutter contre le piratage informatique.

La transformation numérique est omniprésente dans notre quotidien. C’est un constat avec lequel il faut composer et il est impératif d’y associer une gestion du risque….

Chaque évolution digitale, que ce soit dans notre vie privée, professionnelle ou encore sociale, s’accompagne de nouvelles tentatives d’intrusion.

Itrust a compris très vite qu’il était primordial d’intégrer la maîtrise du risque à cette mutation et surtout qu’il était essentiel d’associer en permanence les deux entités que sont transformation et sécurité.

Créée en 2007 par son actuel PDG Jean Nicolas Piotrowski, Itrust a conçu et développé les logiciels Ikare (scanner de vulnérabilité) et Reveelimun (outil d’analyse comportementale) dont le principal objectif est de lutter contre le piratage informatique.

Au-delà de son rayonnement national, ces logiciels sont exploités dans plusieurs pays (Afrique, Canada, Etats Unis, Luxembourg, Suisse).

Si, aujourd’hui, Itrust est spécialisé dans le secteur médical, sa volonté d’expansion est d’intégrer d’autres domaines dans la gestion du risque informatique, par exemple : l’aéronautique, la défense ou encore le secteur bancaire…

Située sur la commune de Labège, dans le sud de Toulouse, Itrust est une société de près de 50 salariés (Toulouse et Paris) qui a fait le pari de créer un centre de recherche en Intelligence Artificielle et Cybersécurité.

Elle va ainsi investir sur les 4 ans à venir près de 3 millions d’euros nécessaire à la conception et la réalisation de ce centre. Séduite par ce projet, la région Occitanie a choisi de soutenir cette initiative en participant à son développement à hauteur de 800 000 euros.

Grâce à ce centre de recherche, Jean Nicolas Piotrowski espère conforter son avance technologique sur celle de ses principaux rivaux américains.

Ils seront une trentaine de chercheurs à œuvrer sur la création de nouveaux algorithmes de détection de menaces pour les SOC (centre opérationnel de sécurité) et la prévision du chiffre d’affaire attendu est de l’ordre de 100 millions d’euros.

Sur les 18 derniers mois, c’est 7 millions de commandes qui ont été enregistrés et son taux de croissance a de quoi donner le vertige (60 % annuellement)

A l’instar de Bill Gates, Jean Nicolas Piotrowski a démarré son activité en créant une start up avec peu de moyens et dans des locaux de fortune.

En 2018, on peut déjà constater un très bel essor dans son activité et nous ne pouvons que lui souhaiter d’atteindre un niveau équivalent à Microsoft.

Ecomnews - Adds