Ecomnews - Adds
Toulouse : La start-up Road Light développe un système de clignotants pour les motards
Par Christol Léa publié le 11 AOÛT 2019 à 08:00
Afin d'améliorer la sécurité des usagers sur les routes, la start-up toulousaine Road Light a développé un système de clignotants sur le dos pour les motards mais aussi pour les cyclistes et les usagers de trottinette urbaine. 

La start-up Road Light fondée en 2017 par Mohamed Ait El Hadj et basée à l'IoT Valley de Lab à Labège près de Toulouse propose un système de clignotants pour les motards, mais aussi pour les cyclistes et les utilisateurs de trottinette urbaine.

Grâce notamment à sa participation très remarquée au CES 2019 de Las Vegas, la société développe pleinement ses activités et veut conquérir le marché européen.

Road Light a ainsi participé aux deux dernières éditions du salon international de la Tech avec le soutien de la Région Occitanie.

Lors du CES 2018, la jeune pousse a présenté son premier produit, "Clic-Light" à savoir des clignotants et des feux stop installés dans le dos des motards afin de perfectionner leur visibilité et donc leur sécurité.

En janvier 2019, elle a exposé son nouveau produit, conçu pour les vélos et les nouvelles mobilités. L’entreprise a développé une télécommande qui, fixée sur un guidon, permet d'occasionner des signaux lumineux dans le dos.


De nombreux projets à l’avenir


Road Light a actuellement en gestation une vingtaine de contrats et de partenariats potentiels. Des constructeurs et des distributeurs de produits high-tech présents dans divers pays européens sont intéressés pour intégrer directement les deux solutions dans leur offre.

Si un de ces contrats venait à être signé, alors le projet changerait de dimension. Le fondateur, Mohamed Ait El Hadj espère conclure un contrat d'ici fin 2019 avec un distributeur allemand étant prêt à lui commander chaque année 50 000 "Clic-Light" motos et autant pour le modèle vélo.

Jusqu’à ce jour, la jeune pousse a vendu seulement quelques centaines d'équipements pour les motos en un an de commercialisation et les 50 premiers modèles adaptés au vélo seront livrés en octobre 2019, avant une commercialisation plus considérable à la fin de l’année. Pour assister cette croissance à venir, le fondateur vient de s'entourer de trois business développeurs. Il s’en remet à eux pour déployer ses deux produits.

Ecomnews - Adds