Ecomnews - Adds
Toulouse : L’observatoire des loyers de l’agglomération toulousaine agréé
Par Denys Bédarride publié le 15 JUIN 2020 à 10:15
L’observatoire local des loyers (OLL) de l’agglomération toulousaine, animé par l’Agence d’urbanisme et d’aménagement de Toulouse aire métropolitaine (aua/T), a été agréé par arrêté ministériel du 27 février 2020. Le démarrage de la collecte des références locatives a commencé le 8 juin.

Il fait partie du réseau national des observatoires locaux des loyers qui regroupe une trentaine d’agglomérations. Ce réseau national, soutenu par l’État, permet la comparaison des niveaux de loyers entre agglomérations et la diffusion publique de données fiables, reposant sur une méthodologie commune.

La participation de tous les professionnels concernés à la collecte annuelle de références de loyers sur les communes du territoire de l’OLL est désormais requise. Ils sont appelés à contribuer à la collecte 2020, en communiquant l’ensemble de leurs références locatives sur le territoire de l’OLL d’ici au 31 juillet 2020 à l’aua/T, qui porte l’observatoire.

Cette démarche concerne tous les professionnels intervenant lors de la conclusion du contrat de bail d’un logement, lors de la location ou pour en assurer la gestion locative, ainsi que tous les bailleurs possédant plus de 50 logements locatifs.

L’ensemble des références locatives des logements loués par l’intermédiaire de professionnels sera ainsi mobilisé pour une observation accessible à tous gratuitement. Les particuliers, propriétaires comme locataires, peuvent aussi contribuer à enrichir la base de références en renseignant le questionnaire en ligne sur le site www.aua-toulouse.org.

Ces résultats, par agglomération et détaillés par zone de loyers, nombre de pièces et époque de construction des logements, ainsi que des publications, sont disponibles sur le site www.observatoires-des-loyers.org.

Pendant la durée de la collecte, des techniciens de l’aua/T seront disponibles pour répondre aux interrogations et faciliter les démarches des professionnels concernés. Ces derniers pourront par exemple programmer un rendez-vous téléphonique afin de bénéficier d’une assistance technique à la transmission de leurs données.

A savoir :

L’observatoire toulousain repose sur un partenariat réunissant un grand nombre d’acteurs du logement dont l’État, les collectivités territoriales ainsi que les professionnels de l’immobilier et de la gestion.

Depuis sa mise en service en 2013 l’observatoire s’appuie sur une base de références locatives fiabilisée, alimentée jusqu’à présent par plus de 70 professionnels locaux de l’immobilier, ainsi que par des particuliers pour la gestion directe.

Les changements apportés par l’agrément

Désormais, l’observatoire dispose d’une charte de fonctionnement et est doté d’une instance de gouvernance associant de manière équilibrée la représentation des propriétaires bailleurs, des associations de locataires, et des gestionnaires.

L’observatoire devrait ainsi gagner encore en fiabilité et représentativité du fait du plus grand nombre de références et de gestionnaires enquêtés.

Ecomnews - Adds