Ecomnews - Adds
L’Université Montpellier 3 obtient un nouveau financement pour ses équipes de Recherche
Par Denys Bédarride publié le 29 OCT 2019 à 09:17
Belle reconnaissance pour les chercheurs de Paul-Valéry. Le Département de sociologie, rattaché à la faculté des sciences du sujet et de la société (UFR5), vient de décrocher, en partenariat avec cinq Universités européennes, un financement Erasmus + pour le projet Teseo, Arianna’s stands in the digital âge.

Le programme vise à concevoir une plateforme numérique en ligne, destinée à diffuser des modules structurés, innovants et interactifs de formation aux nouveaux outils numériques.

Accessibles en mode apprentissage ou auto-apprentissage, Teseo proposera des modules personnalisables à tous les publics directement ou indirectement concernés par les problématiques d’accès à l’emploi (enseignants, lycéens, étudiants, éducateurs, jeunes travailleurs, etc.) et permettra d’évaluer les compétences ainsi acquises.

A terme, le programme doit permettre la création d’un master interuniversitaire, déclinable à tous les pays de l’Union, articulant formation, recherche et numérique.

D’une façon plus large, Teseo s’inscrit dans l’Agenda pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois, initié par la Commission européenne qui vise à jeter les bases de la modernisation des marchés du travail et favoriser l’amélioration du niveau de qualification des travailleurs européens.

Le programme est porté par l’Università de Salerno (Italie) en collaboration avec l’Università Lusofona (Lisbonne), l’Université Pompeu Fabra (Barcelone), Italcam (Munich), CCITABEL (Bruxelles) et l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Il est doté d’un budget de 40 000 € et coordonné, à l’échelle de Paul-Valéry, par Vincenzo Susca, directeur du département sociologie et Fabio La Rocca, maître de conférence rattaché au laboratoire d’études et de recherches en sociologie et ethnologie.

Le projet Teseo vient s'ajouter aux six projets Erasmus + en partenariat européen dans lesquels Paul-Valéry est impliquée comme coordinatrice ou partenaire. Pour l'Université, le montant des subventions pour ce type de projets dépasse désormais les 400 000 €.

Ecomnews - Adds