Ecomnews - Adds
Nice : Le groupe VICAT veut éliminer complètement l’utilisation de combustibles fossiles dans ses usines en les remplaçant par des déchets industriels ou urbains
Par Redaction publié le 09 JUIN 2020 à 08:00
Vicat est un groupe industriel familial spécialisé dans le bâtiment. Inventeur, du ciment artificiel en 1817. Ce dernier s’engage à réduire ses émissions de CO2 en remplaçant l’utilisation des combustibles fossiles dans ses usines par des fractions énergétiques des déchets industriels ou urbains des métropoles. 

Un groupe industriel international mais avant tout local

Vicat particulièrement développé à l’international reste attaché à son ancrage local et particulièrement à sa ville d’attache historique : Nice. Le Capo Cinto est le premier navire cimentier du groupe. Il est chargé d’assurer la continuité de service entre le continent et la Corse. Ce dernier, est amarré au port de Nice, témoignage d’un lien fort entre le groupe et la région Provence Alpes Côte d'Azur.

Son maillage régional représente 23 sites industriels pour 300 emplois directs et 1200 indirects.

Une responsabilité sociétale forte

Vicat a une volonté importante de se rapprocher d’un modèle d’économie circulaire. Concrètement, cela passe par des objectifs colossaux en matière de production durable.

La stratégie du groupe est d’éliminer complètement d’ici 5 ans l’utilisation de combustibles fossiles dans ses usines en les remplaçant par des déchets industriels ou urbains des métropoles qu’ils alimentent en ciment.

Cet objectif a déjà été atteint dans l’une de ses cimenteries de France. Concernant, celle de Grave de Peille ce n’est plus qu’une question de temps. Une fierté pour le groupe qui ne compte pas s’arrêter là.

Vicat est présent dans 12 pays, par le biais de 16 cimenteries, 256 centrales à Béton et 72 carrières de granulats avec plus de 8600 collaborateurs et un chiffre d’affaires qui s’élève à 2,6 milliards d’euros. Un poids conséquent pour imposer une nouvelle politique industrielle durable.

Au-delà du processus industriel : un choix de transport alternatif

Le groupe Vicat ajoute à son objectif de transformation durable dans son processus industriel, un choix de transport alternatif respectueux de l’environnement.

Le Capo Cinto, conçu pour limiter l’empreinte carbone grâce à un carburant diesel soufré à 0,1% est doté d’installations de récupération des eaux usées et de tri sélectif.

A lui seul, il représente une capacité totale de 2000 tonnes de chargement. Un navire performant qui assure la continuité du service Nice-Corse où transitent chaque année près de 100 000 tonnes de ciment Vicat.

Jade Bouniol

Source : CCI Côte d’Azur

Ecomnews - Adds