Ecomnews - Adds
La Ville de Lyon investit dans de nouvelles écoles pour faire face à la démographie
Par Rédaction publié le 01 JUIN 2018 à 09:00
Avec une démographie en constante progression, la Ville de Lyon investit dans des projets de construction de nouveaux établissements scolaires. Avec une moyenne annuelle de 563 élèves supplémentaires entre 2011 et 2017, la ville utilise l’option des établissements scolaires provisoires.

Depuis 30 ans la Ville de Lyon subit un urbanisme important. Avec un total de 5 800 nouveaux lyonnais enregistrés chaque année, la ville a vu augmenter son nombre d’habitants de 100 000 personnes.
De cette constante croissance se dégage également un fort besoin d’éducation dû aux élèves supplémentaires, chaque année.
En effet les tranches d’âge dominantes dans la ville sont les 3-5 ans et les 5-10 ans. Bien que disposant de 200 écoles publiques, cela n’est pas suffisant pour accueillir les 38 000 élèves, la ville prévoit donc de créer 107 nouvelles classes d’ici 2020.

Mais pour pouvoir prévoir l’effectif des enfants à venir, la Ville dispose depuis 15 ans d’un outil de pilotage. En analysant les permis de construite et le type de logement, il lui est ensuite possible de déterminer l’âge ainsi que le nombre de personnes en voie d’installation. Un bon moyen de suivre l’évolution démographique de chaque quartier.

Cette population grandissante se ressent surtout dans les quartiers de Vaise, Gerland et Marius-Berliet.

Ainsi un budget initial de 132 millions d’euros qui a été consacré à la construction de 5 nouvelles écoles dont l’ouverture est prévue après 2020.
Or, dû à une demande accrue, 25 millions supplémentaires ont été investis pour pouvoir suivre cette demande constante.
Cet élargissement sera consacré spécialement à des rénovations telles que : la menuiserie, la création d’un total de 24 classes dans des établissements déjà existants, ainsi que de la création de cantine type self-service.

Or, la pression démographique étant trop forte, comme le souligne Michel Le Faou, la Ville de Lyon ne peut pas se permettre d’attendre 2020 pour répondre aux demandes de ces nouveaux élèves.

2 chantiers seront donc lancés immédiatement avec 13 millions d’euros investis pour la création du groupe scolaire appelé Julien Duret et 5 millions dans une école provisoire dans le secteur de Moulin-à-Vent pour une durée de 3 ans.

La création de ces écoles provisoires est devenue possible par l’utilisation de modules préfabriqués.

D’ici la fin du mandat, ce seront donc 5 groupes scolaires qui ouvriront leurs portes. Parmi ces derniers, 2 seront permanents et 3 provisoires. Des installations qui permettront d’accueillir un total de 83 classes.

Pour se soulager de ces dépenses importantes, les municipalités ont établi des projets urbains de partenariat, permettant ainsi à des investisseurs privés de participer à ces projets.

Ecomnews - Adds