Ecomnews - Adds
La Ville de Montauban prépare l’implantation de la nouvelle gare LGV
Par Denys Bédarride publié le 24 AVR 2019 à 13:00
Les communes du Grand Montauban continuent à préparer l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) et l’implantation de la nouvelle gare de TGV. Selon le scénario de financement toujours en cours de discussion, ces infrastructures sont pour prévues à l’horizon 2027-2037.

Pour notre territoire, la LGV c’est un nouveau souffle avec la fin de l’enclavement ferroviaire, des perspectives économiques importantes et une attractivité renforcée. Déclarée d’utilité publique par décret en Conseil d'Etat du 2 juin 2016, ce projet est un nouvel atout pour Montauban, son agglomération, pour tout le département du Tarn-et-Garonne et même au-delà !

L’ouverture de cette ligne qui reliera le centre de Toulouse au sud de Bordeaux, concerne en effet plusieurs centaines de milliers d’habitants, » précise Brigitte Barèges, la Maire de Montauban.

Dès 2013, le Grand Montauban a donc délimité le périmètre du projet urbain autour de la future gare. C’est ainsi que deux Zones d’Aménagement Différé (ZAD) ont été créées sur une superficie de plus de 600 ha qui a été « réservée » à cheval sur les communes de Montauban et Bressols. Ces ZAD arrivant aujourd’hui au terme de la période initiale de 6 ans, le Conseil municipal de Montauban va demander au Préfet leur renouvellement.

Pour assurer la réussite d’un véritable projet urbain conciliant les enjeux de desserte et de développement du territoire, la Ville de Montauban constitue ainsi des réserves foncières nécessaires au projet d’aménagement. Ces ZAD permettent d’exercer un droit de préemption et empêchent la spéculation foncière.

Pour le Grand Montauban, la LGV doit être une chance à saisir. La collectivité a ainsi déjà investi dans plusieurs études afin d’opérer un lobbying argumenté et de prévoir le projet urbain autour de la future gare, notamment le boulevard qui la desservira et le nouvel échangeur autoroutier nécessaire à Montech.

Le projet d’aménagement prévoit la création de locaux professionnels et commerciaux, mais aussi des habitations, tout en préservant les richesses naturelles. Ce projet organise aussi organisant l’évolution des pôles d’habitat et d’activités situés à proximité.

« Ici, tout est prêt ou parfaitement anticipé : le Grand Montauban et sa population attendent désormais la réalisation concrète de ce projet indispensable à l’attractivité et au développement de son territoire ! » a conclu la Maire.

Ecomnews - Adds