Ecomnews - Adds
Domaine du Grand Castelou : Narbonne lance une étude pour le valoriser
Par Charlène Bouhet publié le 21 OCT 2016 à 22:38
Le domaine du Grand Castelou, situé dans les marais du Narbonnais, regorge de potentiel. Un grand projet de revalorisation de ce site à travers une nouvelle stratégie écotouristique est en cours d’élaboration pour faire rayonner ce domaine et, par extension, le territoire de la Narbonnaise. Explications.

Situé en bordure de l’étang de Bages-Sigean, le domaine du Grand Castelou fait parti d’un espace naturel protégé de 160 ha, les marais du Narbonnais.

Propriété du Conservatoire du littoral depuis 1984, il est cogéré par la Ville de Narbonne et le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée (PNRNM).

Ancienne saline transformée en domaine viticole, le Grand Castelou n’a cessé d’être modifié et aménagé par l’homme. Un savant équilibre entre apport d’eau douce et influences maritimes lui confère une richesse écologique.

Outre un atelier de chantier de Marine qui restaure une goëlette sur les bords du canal, il abrite également un site de fouilles archéologiques où ont été récemment découverts des vestiges d’embarcations romaines.

 

Les enjeux de la réflexion

Actuellement, le domaine n’utilise pas tout son potentiel et est souvent méconnu : il accueille des classes pour des sorties pédagogiques autour de la nature et des services du PNRNM, qui proposent ponctuellement des animations dans le cadre de la découverte de la faune et de la flore.

L’idée est donc de faire connaître le Grand Castelou à travers une nouvelle stratégie écotouristique, complémentaire à l’offre touristique balnéaire.

Cette stratégie vise à attirer une clientèle extérieure, particulièrement hors saison estivale.

Il s’agit également de permettre aux habitants de la Narbonnaise de se réapproprier ce domaine.

 

  

Un appel d’offre avait été lancé par la commune de Narbonne

C’est le cabinet d’études ALEP qui a pris le projet et a réfléchi à des solutions afin de mettre en valeur les atouts du site.

Réadapter les bâtiments de 2 800 m², restructurer le domaine et repenser les usages (accueil visiteurs, espaces pédagogiques, locaux administratifs pour le PNRNM, expositions archéologiques…) sont étudiés. Une complémentarité avec l’île Sainte-Lucie, située sur le territoire de Port-la-Nouvelle, est également envisagée.

La Ville de Narbonne, le Conservatoire du littoral et le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, en partenariat avec la Région Occitanie, le Grand Narbonne et le Département de l’Aude se sont réunis pour entamer une réflexion afin de proposer des solutions.

Entamée en 2015, l’étude a débouché lundi 10 octobre sur un comité de pilotage visant un accord unanime sur les contours des scénarios proposés par ALEP et sa faisabilité.

En cas d’entente sur le scénario choisi et sur les modalités de financement, le projet de revalorisation du Grand Castelou pourrait aboutir d’ici fin 2019.

Ecomnews - Adds