Ecomnews - Adds
Lot et Garonne : La Briqueterie Tellus-Ceram innove dans les briques réfractaires
Par Clémence Moreau publié le 10 DEC 2017 à 09:00
Située à Monsempron-Libos, la Briqueterie Tellus-Ceram conçoit et fabrique des produits réfractaires isolants. Dernière innovation en date : la surcompression pour la fabrication des briques réfractaires. En 2016, cette entreprise lot-et-garonnaise a réalisé 1,2 million d' € de CA.

Née il y a 100 ans de cela à Monsempron-Libos, la Briqueterie Tellus-Ceram s’appelait à l’origine « Société des Produits Réfractaires de Fumel et Libos ».

Détenue, par le passé, par de grands groupes industriels français ou étrangers tels que Saint-Gobain, Lafarge, Hepworth, Alpine ou encore Vesuvius, son chiffre d’affaires atteint aujourd’hui 1 190 300 € en augmentation de 33,05 % par rapport à 2015.

Quand innovation rime avec qualité

La Briqueterie Tellus-Ceram conçoit et fabrique des produits réfractaires isolants, utilisés dans les installations industrielles fonctionnant à très haute température. Dernière innovation en date : la surcompression pour la fabrication des briques réfractaires.

« Depuis sa création, l’entreprise accumule et développe grâce aux Hommes (près de 40 salariés aujourd’hui), du savoir-faire et des technologies innovantes, tout en respectant une qualité exemplaire », souligne Mesmin Béragnes, le PDG.

Pour faire en sorte qu’innovation rime avec qualité, l’outil de production dispose de différents types d’ateliers : un atelier matières premières (broyeurs, concasseurs, tube sécheur), un atelier fabrication (malaxeurs, presses hydrauliques, pilons pour pièces de formes, dalles), un atelier de produit non façonné ainsi qu’un atelier cuisson (fours tunnels et four cloche).

Briqueterie-2

80% de l’activité à l’export

Alors que l’usine connaissait une liquidation judiciaire il y a quelques années de cela, aujourd’hui, le savoir-faire de l’entreprise s’exporte bien ! En effet, l’export représente 80 % de son activité.

Des Pays du Golfe au Brésil en passant par l’Asie du Sud, les produits de la Briqueterie Tellus-Ceram se retrouvent dans le monde entier. Du reste, Mesmin Béragnes met un point d’honneur à sauvegarder le made in France.

Et en France aussi, la Briqueterie n’a plus à faire ses preuves. Saint-Gobain fait appel à cette dernière pour des besoins de réparation. Enfin, l’usine prend part actuellement à un large programme de recherche européen piloté par l’ADEME autour de la thématique du stockage de la chaleur à partir de déchets industriels.

Ecomnews - Adds