Ecomnews - Adds
Le Bic de Montpellier : Immersion au coeur de l'innovation et de la réussite des start-ups !
Par Charles Dos Santos publié le 09 JUIN 2017 à 09:08
Mondialement connu pour être parmi les 10 incubateurs les plus efficaces de la planète, que représente concrètement le Business Innovation Center (BIC) de Montpellier ? Analyse en chiffres clés

Matooma, Awox, Teads, Soledge… Les plus grandes réussites de l'innovation de la cité héraultaise ont toutes ou presque germé dans cet imposant bâtiment gris, situé sur la commune de Castelnau-Le-Lez dans la métropole de Montpellier.

Pas moins de 643 entreprises ont été créées et/où accompagnées par le Bic de Montpellier depuis son ouverture, en 1987. Rien qu'en 2015, 39 jeunes pousses ont été lancées.

Signe particulier des entreprises innovantes basées dans la capitale héraultaise, elles sont davantage exportatrices que les autres. Les startups exportent 27% de leurs produits vers l'Union Européenne, 20% vers l'outre-atlantique, 12% hors de l'Union Européenne, 9% en Afrique, 8% au Proche et au Moyen Orient, 7% en Amérique du Sud et 6% en Océanie.

Les jeunes entreprises héraultaises évoluent dans des secteurs d'activités particulièrement variés. 27% ont pour objet le domaine du mobile et du numérique tandis que près de 20% d'entre elles évoluent dans le secteur des Biotechnologies. Le secteur de l'énergie et des énergies propres concerne 12% d'entre elles.

Les jeunes entreprises évoluent ensuite, dans l'ordre, dans le domaine de la santé (11%), l'Internet des Objets (IoT) pour 6% d'entre elles, le e-Commerce (5%) et la FoodTech (5%). 1% des jeunes pousses se développe dans le secteur de la cyber-sécurité.



Portrait Robot du créateur d'entreprise.


"Avoir une idée est une chose ; savoir la faire germer en est une autre." C'est une des devises du BIC !

Dans une ville où la population étudiante est importante, 4% d'entre eux ont lancé leur entité. 4 créateurs sur 10 sont salariés lorsqu'ils lancent leurs startups. 16% d'entre eux étaient demandeurs d'emploi lors de la création de leur société.

Et 12% des créateurs d'entreprise sont ...des créatrices !

Les créateurs d'entreprise ne sont pas tous surdoués ni surdiplômés : 33% des startuppers sont titulaires d'un doctorat, 9% d'un Bac +2 et 3% ont à minima le Bac ou un équivalent. 55% d'entre eux disposent d'un diplôme de niveau Bac + 4 ou + 5.

Au lancement, le fondateur de la startup travaille souvent seul...En moyenne, après 5 ans d'existence, une startup montpelliéraine emploie entre 1 et 9 personnes. Après 7 ans d'existence, les équipes des startup sont composées de 1 à 19 salariés.



Des levées de fonds majeures !


70,1
millions d'euros ont été levés en 2015 par l'ensemble des entreprises du Bic. 36% d'entre elles ont moins de 10 ans d'existence. Près de 14 millions d'euros ont également été levés par des entreprises créées après 2012.



Quelques chiffres sur le BIC de Montpellier :

  • 3 incubateurs existants : Cap Alpha pour le scientifique Cap Oméga pour le numérique et le Mibi pour l'International.
  • 643 entreprises accompagnées en 30 ans
  • 4786 emplois directs créés

    Le Bic, c'est :
  • 648 millions d'euros de Chiffres d'affaires dont 324 à l'export
  • 70,1 millions d'euros de fonds privés levés
  • 39,8 millions d'euros de fonds publics levés
  • 280 candidatures déposées pour intégrer le Bic
  • 49 nouveaux projets accompagnés
  • 39 nouvelles entreprises créées
  • 163 projets et entreprises en cours d'incubation.

Cap_omega_montpellier_

Cap Oméga à Montpellier

Ecomnews - Adds