Ecomnews - Adds
Quel bilan pour le Président Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône Alpes ?
Par Charles Dos Santos publié le 05 DEC 2017 à 17:44
Boulimique de travail, hyperactif, bavard, cultivé… Tout a été dit et/ou écrit sur l'actuel Président de la Région Auvergne Rhône Alpes. Mais dans les faits, EcomNews fait un premier bilan après deux ans de mandat de ce natif du Puy en Velay, à la tête de la 2e plus puissante région de France à 5 jours du premier tour des élections pour la Présidence du parti "Les Républicains" où l'auvergnat est grandissime favori !


©EcomNews. Laurent Wauquiez, aux côtés de ses élus, lors de la présentation à Lyon, des objectifs de la Région pour 2018.

Surdiplômé, Laurent Wauquiez est depuis quelques années un des élus incontournables de la Droite Républicaine française.

A l'hiver 2016, il rafle la grande Région Auvergne Rhône Alpes et bat au second tour le sortant Jean Jack Queyranne. Le 4 janvier 2016, il prend possession de son bureau de tout nouveau Président. Depuis, ce quadragénaire n'a pas perdu de temps.

Il ne se passe quasiment pas une semaine sans qu'il ne dégaine un plan pour tel ou tel secteur ou une nouveauté qu'il souhaite mettre en place dans sa région. Et de ces multiples plans, ce lyonnais de naissance en fait un argument fort de sa campagne pour l'élection à la tête des Républicains avant Noël prochain. Il le dit et le répète à l'envie : "Moi, je fais. Je veux qu'on me juge sur mes résultats !", clame-t-il à qui veut l'entendre.

En 18 mois à peine, Laurent Wauquiez a présenté des plans régionaux sur des thèmes aussi variés que le thermalisme, les lycées, le handicap, les métiers d'Art, la production locale de fruits, la lutte contre les déserts médicaux, la pollution….

Profitant d'une puissante aura médiatique, l'élu rhodanien en profite pour annoncer ses plans sans trop les détailler. Une volonté assumée que bien souvent, ses adversaires politiques locaux lui reprochent…

A titre d'exemple, le vaste plan pour les lycées lancé par Laurent Wauquiez a été la cible de critiques de la part du Conseil Economique Social Environnemental Régional, lui reprochant son côté "succinct" et "partiellement chiffré".

Des économies réellement effectuées et saluées !

Lors de sa campagne pour les Régionales, Laurent Wauquiez avait martelé qu'une fois élu, une cure de rigueur financière serait mise en place. Moins de 2 ans après, tous les spécialistes en Finances Publiques, à commencer par la Cour des Comptes à Paris, lui ont reconnu l'efficacité des choix faits dans ce domaine.


Dans un récent rapport qu'EcomNews a pu consulter, la Cour des Comptes a adressé un satisfecit global à la Région Auvergne Rhône Alpes dont les dépenses ont été réduite de près de 6% en 2016. Des félicitations nationales que n'ont pas manqué de relever le Président de la Région et son fidèle Vice-président Etienne Blanc, à plusieurs reprises.

Seul bémol à ces réductions de dépenses, celles ci concernent majoritairement des secteurs tels que la formation professionnelle (- 44 millions d'euros !) et assez peu le fonctionnement en lui-même de l'institution régionale. Dans ce secteur, la réduction des frais n'a été que de 1,1% en 2016 !

Laurent Wauquiez s'en est récemment expliqué au micro d'Europe 1 notamment, argumentant que "si l'Etat appliquait les mêmes efforts sur la gestion des comptes publics, il serait en mesure de résorber le déficit actuel en 6 ans !".

Adepte de la politique de rupture, Laurent Wauquiez plaide depuis 18 mois pour une méthode et des actes qui permettent de "rendre l'argent aux habitants de nos territoires". Pour y parvenir, il effectue de nombreux investissements. Ceux ci ont bondi de 21% en 2016, soit une augmentation de 152 millions d'euros.

Dans un récent document édité par le Conseil Economique et Social Environnemental Régional (Ceser), l'institution relève toutefois que cette volonté d'augmenter les investissements bénéficie en partie d'un apport de fonds européens à hauteur de 47 millions d'euros ainsi que le refinancement d'un important Crédit-Bail pour 82 millions d'euros !

Les 23 millions d'euros restants ont été alloués au plan pour la sécurisation des lycées et des trains principalement.

Enfin, même s'il s'est, entre temps, déclaré candidat à la Présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez conserve pour sa région d'ambitieux objectifs pour les années à venir. Il a notamment rappelé son intention de tout faire pour que 10 000 emplois soient créés dans les domaines tels que le tourisme et le monde du digital.

Ce dernier secteur étant souvent mis en avant par l'omniprésent Laurent Wauquiez, avec notamment la mise en place du Campus Région, avec sa Vice-présidente Juliette Jarry en charge de l'innovation notamment et la participation du très médiatique PDG de Free, Xavier Niel

Ecomnews - Adds