Ecomnews - Adds
De Cèze Cévennes : 5,4 millions d’€ de subventions pour financer les projets de territoire
Par Philippine Gentit publié le 10 AVR 2017 à 09:04
Bonne nouvelle pour le territoire De Cèze Cévennes ! 16 projets sont désormais inscrits au contrat de ruralité De Cèze Cévennes et vont pouvoir bénéficier de 5,4 millions d'euros de subventions.

Olivier Martin, Président De Cèze Cévennes, a signé le 27 février dernier un contrat de ruralité pour la communauté de communes avec Denis Bouad, Président du Département du Gard, Fabrice Verdier, Conseiller régional de la Région Occitanie et Didier Lauga, Préfet du Gard.

Olivier Martin s’est ainsi saisi de cette opportunité offerte par les pouvoirs publics afin d’apporter aux territoires ruraux un financement à leurs projets. D'importance majeur, ce contrat représente plus de 5,4 millions d’euros engagés sur les 4 ans à venir pour financer la mise en œuvre du projet de territoire de De Cèze Cévennes.

" Il a fallu faire vite, rappelle Jean-Pierre De Faria, vice-président en charge du développement économique De Cèze Cévennes, et de saluer le travail mené par Olivier Martin, son Président, pour faire le tour des communes (dans un temps record d’à peine 2 mois) afin d’inscrire les projets de chacune dans le contrat de ruralité. "

Au total, 16 projets sont inscrits au contrat de ruralité De Cèze Cévennes et vont pouvoir bénéficier de subventions.

  • Pour Barjac : la construction d’une salle d’évolution, la viabilisation d’un terrain pour accueillir la crèche intercommunale et l’aménagement d’espace publics dans le centre historique.
  • Pour St Jean de Maruéjols : l’aménagement d’un cabinet médical.
  • Pour Courry : l’assainissement collectif et le haut débit pour la grotte de la Cocalière.
  • Pour Méjannes le Clap : un train touristique qui desservira la grotte de la Salamandre.
  • Pour St Ambroix : une maison de l’entreprise du commerce et des services et une maison de santé pluridisciplinaire
  • Pour Robiac-Rochessadoule : la création d’une maison en partage.
  • Pour Gagnières : l’expérimentation de modes de transports alternatifs.

Notons aussi le soutien au financement du cinéma Itinérant, de l’école de musique et des classes orchestres, le Centre de Développement Culturel et le relais emploi.

Ecomnews - Adds