Ecomnews - Adds
Chantier du numérique, insertion sociale, environnement… Découvrez les priorités 2019 du Département de l’Hérault
Par Johanne Eva Desvages publié le 17 JAN 2019 à 16:59
Lors de ses traditionnels voeux à la presse, Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault, a fait le bilan des actions menées ces trois dernières années et indiqué les grands axes à venir. Reportage.

Pour cette année 2019, le Département se focalise sur trois axes majeurs :

  • Le chantier du numérique, qui assurera l’accès à la fibre pour tous les Héraultais d’ici 2022.
  • L’aménagement du domaine de Bayssan, donnant à l’Ouest un pôle culturel, artistique familial et de loisirs à dimension nationale.
  • L’Oenotour de d'Hérault, développant l’attractivité du territoire autour de ses ressources viticoles.

Avec Hérault Energie, Hérault Habitat, Hérault Aménagement et Hérault Ingénierie, les communes du département bénéficient d’un service d’assistance au pilotage des projets.

Agir en faveur de l’action sociale


« C’est notre compétence phare »
indique Kléber Mesquida. A travers Hérault Insertion, « ce sont chaque année entre 5000 et 5500 personnes qui retrouvent le chemin de l’emploi et 400 créations d’entreprises grâce aux actions d’insertion pilotées par le Département, avec un taux de pérennisation à 80% au bout de 5 ans ».

Le Département souhaite expérimenter le revenu de base, y compris pour les jeunes de 18 à 24 ans. Bien que l’Hérault s’associe à cette initiative avec 18 autres Départements, elle doit, pour prendre effet, être préalablement votée au niveau national.

Autre mesure qui prendra cette fois effet dès cette année : le Département et la CAF expérimentent dans le Biterrois une plateforme d’orientation des bénéficiaires pour une réinsertion plus rapide par l’emploi. Ce dispositif fait passer le délai de signatures du contrat de 90 à 16 jours et il va être étendu à l’ensemble de l’Hérault.

La préservation de l’environnement


La protection du littoral et le développement de la mobilité durable sont deux importants enjeux pour le Département. « Ces dernières années, nous avons consacré 230 millions d’euros au littoral. Nous avons désormais fixé un budget de 336 à 350 millions d’euros ».

Pour la construction des routes et rénover la chaussée, l’Hérault mise aujourd’hui sur de nouveaux matériaux végétaux, un bitume végétal, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Sur la RD26 entre Guzargues et Saint Mathieu de Tréviers, le liant végétal est actuellement testé sur 2km.

Dans l'optique de sauver les cultures viticoles, le Département s'est lancé dans un projet d’irrigation à grande échelle. Hérault Irrigation doit « sauver les vignes de l’Hérault qui vont disparaitre si nous ne faisons rien. C’est un projet à hauteur de 310 millions d’euros d’ici 2030 » nous précise le président de Département.

?id=8SHu5B7lxloA4SQ9581B1sfNWpuR6AE5

Pour connaître tous les projets 2019, visionnez notre interview exclusive.

Ecomnews - Adds