Ecomnews - Adds
Clermont-Ferrand : L’aéroport décroche un nouveau niveau de certification dans la lutte contre le réchauffement climatique
Par Robert Fages publié le 13 JAN 2021 à 10:31
L'aéroport confirme son engagement durable dans la lutte contre le réchauffement climatique grâce à la rationalisation de la consommation d’électricité et l’élimination progressive des véhicules anciens, remplacés par des véhicules électriques.

L’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne a obtenu l’accréditation ACA (Airport Carbon Accreditation) niveau 2 de l’ACI (Airports Council International), seul programme à dimension internationale de réduction des émissions de gaz à effet de serre spécifique aux aéroports.

L’aéroport confirme ainsi son engagement durable dans la lutte contre le changement climatique.

L’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne est engagé depuis 2015 dans le programme ACA.

« Cette certification marque une nouvelle étape dans l'engagement à long terme de la plateforme en matière de responsabilité environnementale, sous l’impulsion de Vinci Airports, 1er opérateur aéroportuaire à développer une politique environnementale intégrée sur l’ensemble de son réseau. Le niveau 2 du programme ACA, intitulé « Réduction », requiert l’élaboration d'un plan de management du carbone, assorti d'un objectif de réduction des émissions. L’aéroport doit démontrer qu’il a réduit ses émissions de carbone par rapport à une moyenne glissante des émissions sur trois ans » souligne Nicolas Pelerin, directeur de l’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne.

Les initiatives qui ont permis, par leur déploiement, l’obtention du niveau 2 sont la rationalisation de la consommation d’électricité et l’élimination progressive des véhicules anciens, remplacés par des véhicules électriques. Elles ont permis une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 7,8% entre 2020 et 2017.

« Ce nouveau niveau de certification est une reconnaissance de la pertinence de la politique environnementale globale de Vinci Airports, appliquée à l’ensemble des aéroports de son réseau » poursuit Nicolas Pelerin.

L’atteinte du niveau 2 atteste des actions mises en oeuvre par l’aéroport de Clermont-Ferrand pour gérer et réduire les émissions de CO2, et vient récompenser un effort collectif pour y arriver. L’aéroport continue ses efforts dans le but d’obtenir le niveau 3 (« Optimisation »), qui nécessite d’élargir le champ d’action pour inclure les partenaires de l’aéroport dans l’effort de réduction des émissions de carbone.

Et le directeur de l’aéroport de conclure :

« Notre aéroport a été certifié Iso 14001 en 2019. Aujourd’hui, l’obtention de l’accréditation ACA 2 est une reconnaissance supplémentaire des efforts déployés par l’aéroport afin de réduire son empreinte carbone. C’est un travail collectif, réalisé en lien avec les équipes de Vinci Airports, qui encourage l’ensemble de ses aéroports à s’investir dans le programme d’accréditation carbone ».

L’aéroport enregistre un trafic passagers annuel de plus de 400 000 personnes.

Avec un profil de clientèle majoritairement affaires, il propose plusieurs rotations quotidiennes vers Paris, une desserte régulière de 3 hubs internationaux assurant indirectement plus de 230 destinations.

Ecomnews - Adds